ᑕ❶ᑐ Comment réussit la préparation physique au football et pourquoi ?

By | November 25, 2022

Dans le football, pour durer un match, voire une saison entière, il faut être en excellente condition physique. Cependant, après une longue blessure, des vacances ou une période d’inactivité, votre corps perd le rythme et ne répond pas immédiatement. Par conséquent, avant de reprendre la compétition, vous devez commencer la préparation physique pour le football. Cela vous garantit de nombreux avantages et reste indispensable. Pour réussir, voici tous les conseils.

Comprendre les bienfaits d’une bonne préparation physique

Si vous jouez au football professionnel, vous savez probablement à quel point il est important de prendre soin de votre corps. D’un autre côté, les amateurs ne comprennent pas toujours la nécessité de se préparer physiquement avant de toucher le ballon. Et pourtant, il offre plusieurs avantages. Rappelons déjà qu’il s’agit d’un ensemble d’entraînements et d’exercices qui permettent de puiser la quintessence des capacités physiques d’un joueur. En d’autres termes, la préparation physique pour le football prépare l’athlète à résister aux exigences d’un match et à être performant.

Sachez également qu’une bonne préparation vous mettra dans de bonnes conditions pour :

  • Éviter les blessures musculaires (contractures, collapsus, spasmes, etc.) ;
  • Maintenir une forme physique pour la durée d’un match (90 minutes et un peu plus);
  • Appliquer les consignes spécifiques au soccer (presse, mouvement répétitif, haute intensité, puissance, etc.) ;
  • Gardez la clarté pour le dernier geste, surtout vers la fin du jeu.

Comment réussit la préparation physique au football et pourquoi ?

Consulter l’ostéopathe et le dentiste pour prévoir

Lorsque votre corps est au repos, il ne perçoit pas les signes de la même manière. Une mauvaise posture, des chutes ou des traumatismes mineurs peuvent passer inaperçus. Ainsi, lors de la reprise d’une activité physique intense, les douleurs du sommeil peuvent réapparaître. Par précaution, il est tout de même indispensable de consulter un professionnel avant d’entamer toute préparation physique au football. Consultez votre ostéopathe pour anticiper les risques de blessures et rétablir l’équilibre de votre corps. Il sera également chargé de vérifier le bon fonctionnement des différentes structures corporelles et de réguler les échanges de fluides.

En plus de l’ostéopathe, vous devez également vous rendre chez le dentiste. Cette dernière s’occupe de la prévention et du traitement des pathologies ou blessures buccales liées à la pratique du sport. Vous pourrez aborder le football plus sereinement. Et si le coût vous préoccupe, sachez qu’avec la MAAF, vous bénéficiez du remboursement de vos consultations par votre mutuelle.

Connaître les règles de base de la préparation physique

Pour se préparer physiquement au football, il faut d’abord maîtriser les bases. En fait, transpirer ou travailler dur ne suffit pas pour maintenir votre corps en bon état. Au lieu de cela, vous devez écouter votre corps et trouver la bonne dose d’entraînement pour lui. Cela reste une des règles élémentaires d’une bonne préparation. En dehors de cela, vous devez également connaître certains termes pour éviter de gaspiller de l’énergie sans vraiment en profiter. Voici les plus importants :

  • Privilégier la personnalisation du programme de préparation : Tous les joueurs n’ont pas la même charge de travail. Choisissez donc des exercices adaptés à votre corps et à vos capacités physiques ;
  • Optez pour l’intensité plutôt que pour le volume : au lieu d’essayer de terminer toute une série d’exercices, prenez le temps de bien faire un exercice ou deux. Un exercice à 100 % de capacité a toujours plus de sens que deux exercices à 40 % ;
  • Choisissez un programme de préparation selon le poste : optez pour un joueur offensif pour un travail explosif. Mais pour un milieu de terrain, vous devez vous concentrer sur le cardio et l’endurance. Quant au défenseur, la solidité et la force restent essentielles ;
  • Faites attention aux signaux corporels : Pour réajuster la charge de travail et éviter les blessures, vous devez savoir interpréter les signaux de votre corps. La chose la plus importante est de ne pas tirer sur la corde ou de tricher ;
  • N’oubliez pas la récupération : une bonne préparation passe aussi par des périodes de récupération pour permettre aux muscles de progresser et limiter les risques de blessures.

Plus de conseils pour réussir sa préparation physique au football

En plus de tous les conseils énumérés ci-dessus, il existe également quelques règles à suivre pour tirer le meilleur parti de votre préparation. Enfin, quelques conseils utiles :

  • Créez un programme progressif : pour habituer votre corps à l’effort, vous devez augmenter progressivement l’intensité tout au long de la préparation physique ;
  • Travaillez sur vos forces et vos faiblesses : au lieu de vous fier à vos performances, vous devez les améliorer et travailler sur vos faiblesses pour rester au top niveau ;
  • Choisissez bien votre préparateur physique : avec l’aide d’un professionnel compétent et expérimenté, vous pourrez identifier plus facilement les points pour corriger et améliorer vos capacités physiques globales (coordination, force, puissance, vitesse, etc.) ;
  • Concentrez-vous sur des exercices précis et ciblés : pour une bonne préparation, privilégiez un entraînement qui améliore vos compétences en fonction de votre poste (gardien, défenseur, milieu de terrain ou attaquant).
See also  Football. Première victoire pour l'AS Ifs, mais il reste encore du chemin à parcourir pour le préserver