ūü¶ź Des supermarch√©s impliqu√©s dans le pillage du krill en Antarctique

By | August 24, 2022

Un nouveau rapport d’enqu√™te de la Changing Markets Foundation r√©v√®le que les principaux d√©taillants vendent r√©guli√®rement des suppl√©ments et des poissons d’√©levage √† base de krill antarctique, un minuscule crustac√© essentiel √† la sant√© de la plan√®te, √† la base de la cha√ģne alimentaire qui s√©questre et att√©nue efficacement le changement climatique du carbone.

Le krill antarctique est la pierre angulaire de tout l’√©cosyst√®me antarctique. La majeure partie de la faune marine de l’oc√©an Austral est constitu√©e de pr√©dateurs directs du krill ou d’animaux s√©par√©s du krill par un seul compos√©, ce qui signifie que de nombreuses esp√®ces telles que les baleines, les manchots, les phoques ou les calmars d√©pendent du krill comme principale source de nourriture.

Les vagues de chaleur et les s√©cheresses que nous avons connues cet √©t√© sont un puissant rappel de la crise climatique √† venir. Le krill est un animal incroyable non seulement en raison de son r√īle en Antarctique ; Il contribue √©galement √† la protection du climat. En continuant √† vendre du saumon de krill et des suppl√©ments d’huile de krill co√Ľteux, les grands supermarch√©s contribuent √† √©puiser la principale source de nourriture des baleines, des phoques et des pingouins, car ces animaux subissent d√©j√† une pression extr√™me du r√©chauffement climatique.d√©clare Sophie Nodzenski, responsable de campagne √† la Changing Markets Foundation.

Le krill peut √©liminer jusqu’√† 23 millions de tonnes de carbone de l’atmosph√®re terrestre chaque ann√©e en le transportant de la surface au fond marin, ce qui √©quivaut aux √©missions de 35 millions de voitures (Pew Charitable Trusts, 2019)

Le rapport, intitul√© ¬ę¬†Krill, Baby, Krill¬†: les entreprises qui profitent de la d√©pr√©dation de l’Antarctique¬†¬Ľ, r√©v√®le les noms des principales entreprises qui profitent de cette industrie, examine leurs revendications en mati√®re de durabilit√© et pr√©sente, pour la premi√®re fois, une image compl√®te de leur approvisionnement cl√©. Cha√ģnes.

En raison du r√©chauffement climatique, l’oc√©an Austral conna√ģt d√©j√† des changements importants affectant les temp√©ratures, la dynamique des glaces de mer et les courants oc√©aniques, et leurs impacts cumulatifs sur l’√©cosyst√®me marin devraient augmenter de mani√®re significative tout au long de ce si√®cle. Le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’√©volution du climat (GIEC), publi√© en 2022, montre que ces changements dans l’ouest de la p√©ninsule antarctique inqui√®tent d√©j√† le krill, remettent en question la viabilit√© des cha√ģnes d’approvisionnement et recommandent aux responsables de l’industrie d’explorer des alternatives telles que les algues.

See also  L'ouragan Ian s'approche de Cuba, la Floride se pr√©pare √† son arriv√©e

De nombreuses √©tudes ont montr√© comment les activit√©s de pi√©geage du krill aggravent les menaces auxquelles lui et ses pr√©dateurs sont d√©j√† confront√©s. L’une des principales pr√©occupations n’est pas la quantit√© de krill captur√©e, mais o√Ļ p√™cher le krill. Depuis des ann√©es, les d√©fenseurs de l’environnement tirent la sonnette d’alarme sur la concentration des activit√©s de p√™che dans de tr√®s petites zones. Cette exploitation concentr√©e du krill chevauche les zones d’alimentation d’esp√®ces importantes telles que les manchots et les phoques, qui sont forc√©s de concurrencer les navires de p√™che pour la nourriture. Cependant, cette situation ne changera pas car les activit√©s de p√™che se sont intensifi√©es au cours de la derni√®re d√©cennie.

Seuls cinq pays (12 √† 14 navires au total) p√™chent le krill dans la r√©gion, la soci√©t√© norv√©gienne leader du march√© Aker BioMarine prenant 65 % des prises en 2021. Mais les niveaux de capture et les limites de capture autoris√©es ont augment√© au cours de la derni√®re d√©cennie dans certaines zones et ont √©t√© atteints beaucoup plus rapidement ces derni√®res ann√©es. Ces tendances sont susceptibles de s’intensifier ; D’autres parties ont exprim√© leur int√©r√™t pour cette p√™che et les acteurs actuels ont annonc√© des plans pour augmenter la production. Dans le m√™me temps, la Commission pour la conservation de la faune et de la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR), qui est responsable de la gestion de la p√™cherie de krill, a √©chou√© √† plusieurs reprises √† trouver un consensus pour prendre davantage de mesures de conservation pour le krill et les √©cosyst√®mes locaux.

Le chemin de la farine de krill est beaucoup plus difficile √† tracer que celui de l’huile de krill. Le but principal de ce produit est d’entrer dans la composition de la farine de poisson utilis√©e L’aquaculture, une industrie caract√©ris√©e par un manque de transparence end√©mique. Cependant, une √©tude approfondie d’un √©chantillon de 16 cha√ģnes de distribution europ√©ennes en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni a montr√© que toutes sont susceptibles de vendre des produits de saumon d’√©levage nourris avec des aliments contenant du krill.

See also  Des plantations sur Mars ? Des scientifiques testent une plante dans un sol similaire √† celui de la plan√®te rouge

Comme pour le poisson sauvage utilis√© en aquaculture, aucun des d√©taillants n’a √©labor√© de politiques d’approvisionnement qui emp√™chent l’utilisation d’aliments √† base de krill pour leurs produits de la mer d’√©levage.
Les produits √† base de saumon sont disponibles chez Aldi Nord, Edeka, Kaufland et Lidl (Allemagne), Auchan, Carrefour, Intermarch√© et Leclerc (France), Carrefour, Dia, Lidl et Mercadona (Espagne) ainsi qu’Asda, Marks & Spencer, Sainsbury’s et Tesco (Royaume-Uni) sont tous li√©s √† un r√©gime de krill. Dans tous les cas, les aliments √† base de krill pr√©sents dans les cha√ģnes d’approvisionnement de ces d√©taillants proviennent du plus grand acteur du march√©, la soci√©t√© norv√©gienne Aker BioMarine.

Plus haut dans la cha√ģne d’approvisionnement, l’enqu√™te montre √©galement que cinq des plus grandes entreprises europ√©ennes de saumon d’√©levage (Bakkafrost, Cermaq, Grieg Seafood, Ler√ły Seafood et Norway Royal Salmon) utilisent de la farine de krill, probablement fournie par Aker BioMarine, pour au moins une partie de leur saumon. production.

Salmoniculture Norvège
Ferme de saumon en Norvège
© Christophe Magdelaine / www.notre-planete.info РLicence : Tous droits réservés

Le rapport r√©v√®le un certain nombre de tactiques de l’industrie pour camoufler leurs effets n√©fastes, telles que¬†: B. Utiliser une technique bien connue d’√©coblanchiment pour faire croire aux consommateurs que leur produit est durable. L’industrie va √©galement jusqu’√† affirmer que la limite de capture actuelle est conservatrice, ne repr√©sentant “que 1% de la biomasse de krill”, mais ne refl√®te pas les impacts sur l’√©cosyst√®me vuln√©rable de l’Antarctique, en particulier dans le contexte de l’acc√©l√©ration du changement climatique. Cette illusion de durabilit√© est renforc√©e par le Marine Stewardship Council (MSC), qui certifie que les produits de krill sont durables malgr√© les objections constantes des ONG et des scientifiques.

Les acteurs de l’industrie ont d√Ľ l√©gitimer l’existence des produits √† base de krill par des recherches et des √©tudes men√©es pour promouvoir leurs bienfaits et ainsi justifier leur prix √©lev√©. Jusqu’√† pr√©sent, cependant, la plupart de ces √©tudes – souvent initi√©es par l’industrie elle-m√™me – ont donn√© des r√©sultats mitig√©s. Mais l’industrie n’abandonne pas, elle essaie toujours d√©sesp√©r√©ment de cr√©er de nouveaux produits et march√©s comme les aliments pour animaux de compagnie pour soutenir son activit√© non rentable.

See also  Huile de CBD : pourquoi pr√©f√©rer la qualit√© √† spectre complet ?

Les scientifiques nous avertissent que l’√©cosyst√®me de l’Antarctique devient d√©j√† instable en raison de l’acc√©l√©ration rapide du r√©chauffement climatique. Dans son dernier rapport, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’√©volution du climat (GIEC) s’interroge sur la durabilit√© de l’√©levage du krill et sur la viabilit√© des cha√ģnes d’approvisionnement, conseillant aux producteurs de recourir √† des solutions alternatives. La sant√© de cet √©cosyst√®me vuln√©rable d√©pend du krill, qui fournit de la nourriture √† diverses esp√®ces. N√©anmoins, de nombreuses zones de p√™che au krill chevauchent d’importantes zones d’alimentation pour ces esp√®ces, ce qui incite les scientifiques √† recommander l’arr√™t progressif de la p√™che au krill dans des zones cl√©s pour compenser les impacts n√©gatifs du changement climatique sur les populations de manchots (Klein et al. 2018).

C’est pourquoi la Changing Markets Foundation appelle √† une moratoire imm√©diat sur la p√™che au krill en Antarctique. Il appelle √©galement les d√©taillants, les fabricants d’aliments pour animaux et les exploitations piscicoles √† √©liminer progressivement la capture de poissons sauvages, y compris le krill, pour l’aquaculture. Elle recommande aux consommateurs de cesser d’utiliser des suppl√©ments d’huile de krill et exhorte les supermarch√©s √† cesser d’utiliser le krill dans les fruits de mer d’√©levage.

Au milieu d’une crise climatique et de biodiversit√©, il est insens√© de permettre √† cette industrie intrins√®quement destructrice de b√©n√©ficier du pillage de l’Antarctique, et encore moins de la certifier comme durable. Il est temps de d√©noncer cette industrie et d’exhorter les fournisseurs et les d√©taillants √† cesser de vendre des produits √† base de krilld√©clare Claire Nouvian, fondatrice de l’association BLOOM.


Droits de reproduction de texte

Tous les droits sont réservés