5 bonnes raisons de manger du pain !

By | September 21, 2022

Si le pain tient une place si particulière dans le cœur des Français, c’est parce qu’il est le reflet de notre terroir et de nos traditions. Les pains, dans leur variété, offrent une variété de saveurs et de bienfaits pour la santé. C’est le savoir-faire de toute une filière qui fait de ce produit céréalier un élément central de notre quotidien.

1 – Le pain, un aliment indispensable dans notre vie quotidienne.

Le pain est sur nos tables depuis des siècles. C’est encore aujourd’hui l’un des aliments les plus consommés en France : en moyenne, un Français mange une demi-baguette par jour. Fabriqué avec un mélange de farine, d’eau, de levure/levain et de sel, le pain est largement disponible en France. Il y a 35 000 boulangeries sur le territoire, soit autant que de communes ! Le pain c’est aussi notre souvenir d’enfance, au petit-déjeuner avec de la confiture, pour le goûter avec du beurre ou du chocolat. C’est l’un des tout premiers aliments solides que bébé est autorisé à saisir et l’un des premiers aliments identiques à ceux que les adultes ont sur leur table. C’est alors généralement l’un des premiers achats que l’enfant fait seul, sans ses parents.

See also  Cette source naturelle est responsable de notre existence.

2 – Le pain est une vraie bénédiction.

Le pain offre également toute une série d’avantages. selon le docteur Arnaud Cocaul, nutritionniste à Paris, “Le pain est particulièrement nutritif : glucides complexes, idéal par ex. satiété. Sans oublier les fibres. Ces derniers sont très intéressants pour le transit et les combats contre le cancer du côlon. Enfin, le pain contient des vitamines du groupe B, indispensables à nos cellules sanguines Rouge, phosphore, potassium et zinc. “Notre spécialiste est également très intéressé à démystifier une idée bien établie et acceptée.”Non, le pain ne fait pas grossir, ce n’est pas un aliment gras. Ses lipides appartiennent aux graisses polyinsaturés, qui sont excellents pour notre santé. Et une petite astuce, plus votre pain est complet, plus l’indice La glycémie sera plus lente à mesure que la satiété persiste, éliminant ainsi l’envie de grignoter.

3 – Bon pour la santé, le pain sait aussi éveiller nos sens.

Pour Pierre-Tristan Fleury, directeur du Laboratoire national de la boulangerie-pâtisserie, «Chacun de nous se souvient de l’odeur du pain en s’approchant d’une boulangerie. A tel point qu’il nous emmène à l’intérieur, où la vue est stimulée par des couleurs très chaudes. Vient ensuite le toucher, avec une sensation très agréable, effleurant le croquant, le croquant et devinant le moelleux. Faites maintenant de la place aux bruits lorsque nous passons au croûton. Et enfin, le goût du pain vient à la fin, selon le type de pain avec des notes de noisette, de caramel ou avec des arômes plus acidulés. Et tout cela constitue un grand voyage des 5 sens.

See also  Qu'est-ce que le One Chip Challenge, ce nouveau défi sur TikTok qui peut être dangereux ?

4 – C’est le résultat d’un savoir-faire qui garantit la qualité.

L’histoire d’un pain commence dans les champs avec le travail des agriculteurs qui, selon leurs propres conditions pédologiques et climatiques, cultivent les types de blé destinés à la panification. En effet, selon leurs caractéristiques, certains types de blé se prêtent à certains usages (fabrication de pain, biscuiterie, alimentation animale, etc.). Ensuite, l’organisme de stockage contrôle la qualité, trie et stocke la récolte avant de la commercialiser, souvent auprès des moulins locaux. Le meunier sélectionne et assemble ensuite le blé pour le soumettre à une série d’opérations de broyage et de tamisage qui produisent de la farine et du son. Il sera éventuellement confié au boulanger, dont la recette et le savoir-faire feront du bon pain.

5 – Il y en a pour tous les goûts.

La grande variété de pains permet de satisfaire tous les consommateurs. Votre boulanger vous proposera des pains fabriqués à partir de différentes farines de céréales et également de différents types de farine de blé : T45 à T150. Le « T » signifie « type », il indique la proportion de son contenu dans une farine : plus le chiffre après le T est élevé, plus la farine est complète. Baguettes traditionnelles, aux grains, pain de campagne, au seigle, au levain… Autant de propositions qui soulignent toute la richesse de l’univers des céréales.

See also  Les marchés boursiers finissent en hausse; L'indice CAC 40 gagne 2,21% par Investing.com