A Bernay, exposition-vente pour les amoureux des reptiles

By | September 17, 2022

Organisées pour la première fois le samedi 17 septembre 2022 à Bernay sur le site de l’animalerie Animo-dépôt, l’exposition-vente de reptiles mise en place par l’association l’Œil du croco de Pacy-sur-Eure a eu lieu Montée, toute la journée, à de nombreuses allées et venues.




temps de lecture:
2 minutes


« L’ouest de l’Eure n’a pas d’animalerie spécialisée dans les reptiles. Ensuite, de nombreux kilomètres doivent être parcourus pour faire le plein d’épicerie. La proximité géographique avec le Calvados nous a permis d’attirer un public de ce département. Un couple est venu de Saint-Lô pour acheter de la nourriture pour leurs serpents. apprécie Jean-Luc Feret, secrétaire de l’association l’Œil du croco, à l’origine de l’exposition-vente à Bernay. Il en profite pour lancer un appel aux dons, monétaires ou techniques.

« Nous rénovons actuellement un bâtiment à Ménilles pour héberger nos animaux, nés et élevés exclusivement en captivité. Nous avons vraiment besoin de matériel pour créer nos terrariums et ainsi restituer le biotope des espèces”, ajoute Cindy Louarne, membre de l’association, qui est elle-même propriétaire de deux lézards d’espèces différentes et d’un Pippin.

Reptiles passant de 3 à 50 cm de la naissance à l’âge adulte, obligeant les éleveurs à troquer leurs installations pour de plus grandes.

curiosité

Professionnels et particuliers ont globalement réalisé des ventes satisfaisantes et ont bénéficié de la visibilité offerte par l’événement.

« En tant qu’éleveur professionnel de reptiles, nous participons à des salons et foires dans toute la France. Nous travaillons régulièrement avec l’Œil du croco. Depuis ce matin, les connaisseurs ont rencontré de nombreux curieux profitant d’une sortie en famille.Ligne Rémi, par Jurassic NAC (pour New Pets).

Des curieux comme Yves et Mireille fréquentent régulièrement les salons organisés dans les locaux d’Animo-dépôt. Amoureuse de la nature, Mireille appréciait particulièrement les couleurs des robes en python.

Ces serpents fascinent Pascal, qui les élève autour de Pacy-sur-Eure. Soucieux de la génétique, il possède actuellement 12 spécimens. Il a utilisé l’échange pour vendre des gadgets ainsi que des serpents pour s’assurer une place précieuse…

www.loeilduccroco.org





lire aussi

Trafic de drogue dans l’Eure éclairci : une dizaine de gardes à vue, deux interpellations

VIDÉO. Le Gîte Le Pressoir à Gisay, dans l’Eure, commence dans un hébergement insolite

Serquigny : la cantine est 5% plus chère cette année



En savoir plus sur ce sujet/sujets :

Animaux insolites, curiosités BERNAY (Eure) Pacy-sur-Eure (Eure)

See also  Dangereux de cuisiner avec de l'huile d'olive ? - 5 mythes sur les moules - Peut-on encore manger des pommes de terre germées ?