Anne Hidalgo met la Tour Eiffel en mode sobre

By | September 20, 2022

C’est plus qu’un mauvais chemin. Plus qu’un “sale tour” ourdi par Anne Hidalgo, qui prétend ramener le dernier scintillement de la tour Eiffel à 23h45 au lieu de 12h et 1h. Et pourquoi ne pas renvoyer l’ultime scintillement sublime de la Dame de Fer à 20h30 et tout le monde au lit ! Si on y va, on dirait même que c’est presque un… crime à l’attractivité de la capitale et, pire, au romantisme français.

Car soyons clairs, sinon lumineux : le geste n’est pas économique, la maire de Paris ne vise, comme elle le proclame elle-même, “le symbole” qu’en ordonnant l’extinction des lumières à 23h45. Un symbole d’économies qu’il faut réaliser pour faire face à l’explosion des prix de l’énergie, mais qui, dans ce cas, reconnaît-elle, seraient dérisoires. Pourtant, cette nouvelle feuille de route n’est rien d’autre qu’une absurdité technocratique.

lire aussiSobriété énergétique : comment les patrons doivent organiser leurs plans

Minuit est en effet une heure magique, mais 23h45… pardon, mais c’est le symbole de rien, alors que minuit… le carrosse de Cendrillon ne risquait pas de se transformer en citrouille à 23h45 ! Minuit est l’heure de la nuit, des rêves, de la romance, de l’amour, voire du crime. C’est pareil, ou presque. C’est une heure unique. Celui de tous les fantasmes, de tous les possibles. Nous annonçons la nouvelle année à une seconde après minuit, pas à une heure bâtarde. On vient du monde entier pour voir scintiller la Tour Eiffel la nuit. Alors on s’embrasse. on peut s’aimer C’est l’heure déraisonnable pour les déraisonnables !

See also  Quelle était la pièce spéciale que Zara et Mango ont lancée pour cet automne 2022 ?

On ne tombe pas amoureux à 23h45.

Souvenez-vous du beau film d’Eric Rochent, Un monde sans pitié, avec Hippolyte Girardot. Le héros “Hippo” fait entrer une jeune femme dans sa maison avec vue sur la Tour Eiffel. A minuit, il lui donne cet éclat, ce feu magique qui l’envoûte ! Irrésistible. Tout s’illumine et s’embellit à cette heure dans ce feu d’artifice de 5 minutes qui semble une éternité. Tout est sublime. Les barrières sont brisées. Faites toujours place à l’amour, même s’il ne dure pas éternellement. Mais on ne tombe pas amoureux à 23h45 !

Ce changement d’horaire forcé est donc une sombre idée de techno-sado. Comme s’il y avait une volonté de punir, de faire souffrir, puisqu’il faut faire des efforts. Alors à tous les plaisirs ! Mais attention car si nous éteignons toutes les lumières de la ville et de la vie, nous pourrions le payer très cher. Plus cher que toutes les économies que nous prétendons faire sans avoir l’avis de ceux qui les soutiennent.

See also  Le style d'Aaliyah - Marie Claire

On se souvient par exemple d’une précédente tentative d’abaissement de la température de l’eau des piscines parisiennes de 27°C à 26°C en 2016. Anne Hidalgo a dû reculer contre “une mesure arbitraire” face à la mobilisation de toutes les chauves-souris dans les chars battant des palmiers. Peut-être que les Parisiens sont plus accommodants cette fois. Mais méfiez-vous…

Retour à l’absurde

Méfiez-vous de l’escalade des mesures irréfléchies qui nous entraînent du noir au noir. Nous avons déjà vu lors de l’épidémie de Covid que nos gouvernants ont une capacité impressionnante à prendre des mesures absurdes. Et voici la répétition. Par exemple, en baissant encore le chauffage dans les bureaux de l’Hôtel de Ville de Paris et dans de nombreuses mairies. Mais ces bâtiments sont bien souvent de tels écrans thermiques que les occupants des lieux ont installés… des radiateurs portatifs – qui finissent par rajouter la même somme à la facture.

Autre exemple : le travail à domicile que les communes comme Strasbourg (verte) privilégient au point que les salariés doivent le faire 4 jours sur 7 ! Cependant, ceux-ci alourdiront leurs factures personnelles car ils seront à la maison, à regarder la télévision ou à écouter de la musique pendant qu’ils travaillent. Leurs bureaux continueront d’être chauffés car certains d’entre eux les occuperont encore ! Retour à l’absurde dès que l’on annonce la suppression des guirlandes et illuminations de Noël ou des vitrines des grands magasins.

See also  La vidéo lunaire de Zidane en mode "squeeze" pour un peintre devient virale

Il est donc vital d’empêcher ce crime de minuit ourdi par la Maire de Paris contre la Tour Eiffel, qui ne peut pas s’éteindre à 23h45 !