Bic en mode rugby pour véhiculer l’image de ses rasoirs rechargeables – 22/09/2022 à 13:16

By | September 22, 2022

(AOF) – Bic a décidé, pour une durée de trois ans, d’associer l’image de ses rasoirs rechargeables BIC Hybrid Flex à trois internationaux français de rugby (Romain Ntamack, Arthur Vincent et Matthis Lebel). La campagne, conçue par Hungry & Foolish, sera activée sur YouTube, Instagram et Facebook sous forme de vidéos, ainsi que dans la presse et en magasins sous forme d’affiches.

AOF – EN SAVOIR PLUS

Les points importants

– Leader mondial des briquets avec 55% de part de marché, leader mondial des stylos avec 8% de part de marché et leader mondial des rasoirs avec 23% de part de marché ;

– Un positionnement défensif avec une offre de « produits de qualité au meilleur prix, un chiffre d’affaires de 1,8 Md€ réparti entre stylos (37%), briquets (39%) et rasoirs ;

– 26% des ventes dans les marchés émergents (principalement en Amérique Latine, le Brésil est 2ème

e

groupe), derrière l’Amérique du Nord (43 %) et l’Europe (31 %) ;

– Modèle économique alliant capacité d’innovation et stratégie d’intégration industrielle (91% des objets Bic sont fabriqués dans ses usines), se traduisant par une marge opérationnelle supérieure à celle de ses concurrents ;

See also  Simulation Impots 2022 Boursorama

– Capital engagé par la famille fondatrice Bich (46% du capital et 60,1% des droits de vote), Nikos Koumettis en tant que Président du Conseil d’Administration de 12 membres, Gonzalve Bich en tant que Directeur Général ;

– Bilan solide avec des fonds propres de 1,8 milliard d’euros à fin juin contre une dette brute de 937 millions d’euros.

défis

– Plan stratégique Horizon : croissance annuelle supérieure à 5% pour la papeterie (Human expression), les briquets (Flame for life) et les rasoirs (Blade excellence) ;

– Stratégie d’innovation financée à 1,5% du CA, riche de 347 brevets :

aligné pour lancer de nouveaux produits (9 % des ventes) et obtenir des bénéfices environnementaux / accéléré par le Data-Driven Invention Lab utilisant les données des consommateurs et par le biais de partenariats (Alty récompense l’accélération du rythme de R&D grâce à l’intelligence artificielle…) / caractérisé par l’excellence, 8 % des ventes issus d’innovations de moins de 3 ans ;

– Stratégie environnementale 2025 “Ecrire l’avenir ensemble” : Objectifs 2030 vs 2019 : 100% d’énergies renouvelables et 50% de réduction des émissions de CO2 pour le Scope 1 et 100% pour le Scope 2 et 5% pour le Scope 3 (fournisseurs) / éco-circularité avec des emballages 100 % recyclables vs 60 % en 2021 et proposant des produits « durables » (avec 50 % de plastique recyclé ou alternatif), stylos et rasoirs rechargeables fabriqués à partir de matériaux recyclés / programmes de rachat d’actions à impact environnemental ;

See also  Taux Immobilier 2022 Boursorama

– Élargir les marchés en fournissant des lames de haute précision pour d’autres marques ou des tatouages ​​semi-permanents ou temporaires avec l’American InkBox ;

– Augmentation du poids du e-commerce à 10% des ventes totales.

défis

– Une forte concurrence, notamment asiatique, pour les briquets (50% du marché mondial) ;

– Des marges différentes selon les métiers, les briquets restant les plus rentables et les plus gros contributeurs aux profits (70% en exploitation) ;

– Inflation du coût des matières plastiques, du fret et de l’énergie de 100 millions d’euros en 2022 : création de stocks stratégiques, contrats à long terme avec les fournisseurs et élargissement de leur nombre, recours accru aux plastiques recyclés, augmentation des prix et des volumes ;

See also  Une promesse non tenue qui incite à l'abstinence

– Après une augmentation des ventes de 15,5 % au 1

ah

Semestre, objectif pour 2022 augmenté de 10 à 12 % Croissance du chiffre d’affaires, résultat opérationnel en hausse et cash-flow libre de plus de 200 millions d’euros.

Le marché français de la beauté et de l’hygiène continue de reculer

Ces dernières années, les Français ont simplifié leurs routines beauté, ce qui a entraîné une baisse des dépenses. Selon Kantar, le poids des soins personnels et de la beauté dans les dépenses de consommation a régulièrement diminué au cours des cinq dernières années, passant sous la barre des 10 %. Par exemple, les dépenses de santé et de beauté représentaient 8,5 % en 2021. Pour le panéliste NielsenIQ, l’évolution du télétravail pénalise le secteur, les télétravailleurs réduisant leurs achats santé-beauté deux fois plus vite que le Français moyen. Cette tendance devrait se poursuivre en 2022. Il y a aussi un autre facteur négatif : avec l’inflation et une perte de pouvoir d’achat, les Français vont certainement ajuster leurs dépenses, ce qui pourrait se faire au détriment de la beauté hygiénique.