Boeuf Québec : Leadership et innovation pour un boeuf durable

By | September 14, 2022

Avec la création de Bœuf Québec, la Société des parcs d’engraissement du Québec a pris les devants dans la promotion des produits de bœuf transformé québécois afin non seulement de développer une filière au Québec, mais aussi d’offrir des produits de bœuf à impact environnemental réduit.

Il fut un temps où tous les taureaux du Québec descendaient dans la rue pour faire transformer leur viande hors des frontières québécoises. Grâce à l’émergence de transformateurs locaux dans le secteur bovin québécois, ce temps est maintenant en partie révolu.

Dany Fortin, coordonnateur des communications et du développement durable

Dany Fortin, coordonnateur des communications et du développement durable

En favorisant l’établissement de boucles plus courtes de la ferme au consommateur, Bœuf Québec permet aux acteurs de l’industrie de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Et ce n’est là qu’une étape franchie par l’industrie pour améliorer ses pratiques environnementales.

Respectant déjà certaines des normes de production les plus élevées au monde, les producteurs québécois continuent d’améliorer leurs pratiques pour améliorer la qualité des aliments, le bien-être animal et l’impact global de leur entreprise sur l’environnement.

See also  Oesophagite à éosinophiles : faciliter la vie des patients - En vedette

Dans ce contexte, Bœuf Québec soutient le développement d’une production durable par son adhésion à la Table ronde canadienne sur le bœuf durable. Le partenariat invite donc les éleveurs de bovins du Québec à s’inscrire à la certification VBP+ (Verified Beef Production Plus), un programme pancanadien qui permet aux auditeurs de certifier les meilleures pratiques liées à l’environnement, à la santé, à la santé animale et à la sécurité alimentaire.

« Notre engagement est d’une part d’améliorer l’achat local de viande bovine, mais aussi d’assurer des produits de qualité avec un impact environnemental limité », rappelle M. Gascon. C’est pourquoi ils veulent développer une meilleure viande bovine.

Yvan Richard, chargé de projet, Productivité

Yvan Richard, chargé de projet, Productivité

Avec la certification VBP+, les producteurs de bovins de boucherie certifiés peuvent démontrer aux consommateurs et aux détaillants que leur exploitation répond aux exigences les plus hauts standards en matière de sécurité alimentaire, de bien-être animal et de protection de l’environnement dans une optique de production durable.

See also  Preuve de relations sociales entre chimpanzés et gorilles

Le programme s’harmonise avec le Code de conduite pour le soin et la manipulation des bovins, la Norme nationale de biosécurité pour les élevages de bovins de boucherie du Canada et les indicateurs de durabilité du projet Canada for Sustainable Beef Roundtable. Il assure ainsi des pratiques et des principes stricts de soin des animaux, de biosécurité et d’environnement.

Ces pratiques vont de l’utilisation des terres pour le pâturage au stockage du fumier de bétail pour fertiliser la terre. Ils reposent également sur l’engraissement des animaux avec du maïs produit localement, l’utilisation judicieuse des antibiotiques et la protection des plans d’eau autour de l’élevage.

Jean-Sébastien Gascon rappelle que Bœuf Québec a posé deux gestes importants en 2022 pour faire avancer le programme.

D’une part, l’économiste agricole Yvan Richard a été embauché pour développer la carcasse du Boeuf Québec. L’objectif est d’améliorer la productivité des carcasses, ce qui devrait permettre d’améliorer la rentabilité des entreprises du secteur et de réduire l’empreinte environnementale de la production.

See also  Pourquoi marcheriez-vous deux minutes après avoir mangé ?

D’autre part, Bœuf Québec a embauché Dany Fortin, Éco Consultant, pour développer et gérer le plan de production durable de Bœuf Québec pour les 5 prochaines années, notamment en matière de transformation. Avec l’agrandissement, il sera également responsable de mieux communiquer les efforts de développement durable de Bœuf Québec aux consommateurs et partenaires.

Journée champêtre annuelle

Pour démontrer son engagement envers l’économie circulaire, la Société des parcs d’engraissement du Québec innove cette année et organise sa journée champêtre annuelle le 13 août à Greenfield Global. Boeuf Québec ne cache pas ses ambitions. En ce début d’année 2022, le groupe avait un objectif clair en tête : doubler les ventes de boeuf québécois.