Bruno Bellone parraine le foot à l’AS Montauroux

By | November 21, 2022

Un moment convivial et convivial le samedi matin à la Brasserie du Clos, siège de la Fédération de Football de Montauroux.

En effet, Alex Maziers, le Président, et Nébil Bounab, le Vice-Président, avaient convié le Maire, Jean-Yves Huet (Président d’Honneur), les sponsors, les joueurs et amis du club à la présentation des nouveaux kits tant attendus. .

Et cerise sur le gâteau, le parrain du club, Bruno Bellone, s’est déplacé du Cannet-Rocheville pour immortaliser l’instant.

Connectez-vous avec les jeunes

Le club vient de se former et les résultats ne se sont pas fait attendre. A disputé sept matchs pour six victoires et un nul et à la clé, la première place du championnat divisionnaire de D4.

Alex voulait remercier les sponsors “Sans quoi rien n’aurait été possible et le démarrage a été très difficile car pour le moment nous n’avons plus de terrain autorisé à Montauroux… mais un accord a été signé avec la ComCom pour que nos matchs à domicile se jouent à l’Inter-communale quartier de Fayence, à la rénovation du stade Montaurous du Défens”. Et pour commémorer la devise du club, “La victoire pour nous”, en référence au film de 1980 sur le grand Pelé.

See also  "L'Arabie saoudite est un grand pays du football", a déclaré Hervé Renard

Alors pourquoi un club de foot à Montauroux alors qu’il existe déjà une intercommunale ? “La raison est simple, nous voulions apporter un nouvel élan entre les relations que la Police Métropolitaine (dont Alex est le chef) veut entretenir avec la jeunesse parfois paresseuse et la population, un pari gagné grâce à d’énormes mimétismes et efforts de tout “.

Pour terminer? “Nous avons trouvé un but et retrouvé notre fierté et à l’ouverture de la Coupe du monde, il nous a semblé opportun de présenter notre club à la presse en présence de notre sponsor.”

Un parrain de renom

Bruno Bellone, surnommé Lucky Luke pour sa rapidité, compte 34 sélections en équipe de France et a été champion de France avec l’AS Monaco en 1982 et la Coupe de France en 1985 avant de jouer pour les clubs de Cannes et de Montpellier.

Bruno est l’anti-star et se dit sans divaguer “Je suis content de retrouver mes amis et je suis content d’aider le football amateur, qui souffre énormément. Si ce dernier disparaît, il n’y aura plus de professionnels, donc la fédération doit faire un effort, notamment en ce qui concerne prix des licences.”.

Un pronostic pour le début de la Coupe du monde ? “Sans hésiter le Brésil”. Merci l’artiste !

See also  Mercato : Manchester United va faire tourner la tête à Trapp ! - Football