Ces 10 marques emblématiques qui ont totalement disparu des rayons, nostalgie !

By | August 27, 2022

En matière de produits alimentaires, les Trente Glorieuses ont l’expérience grandes marques. En effet, de nombreux produits alimentaires innovants au marketing flamboyant sont nés dans les années 60, 70 et 80. Du coup, des marques comme Pschitt, Mistral Gagnant, Pastador sont devenues cultes… Vous avez certainement des souvenirs de ces marques, de leur logo, de leur packaging ou encore de leur publicité. Ces produits ont connu leur apogée avant le 21e siècle, et n’a malheureusement pas survécu. Voici une liste de 10 marques qui ont disparu de nos rayons…

Repris par les grands groupes ou évités par les Français

Alors que certaines marques ont aujourd’hui complètement disparu des rayons de nos supermarchés, d’autres ont tout simplement changé de nom. La réalité le confirme. En France, des centaines de marques naissent et meurent chaque année. Il en va de même pour les grandes marques qui ont connu un grand succès dans les années 1970 et qui ne sont plus qu’un lointain souvenir. Cela est souvent dû à la concurrence, notamment des grands conglomérats alimentaires, qui s’est progressivement atténuée racheté tous leurs “petits” adversaires. Mais parfois à un simple changement dans les mœurs des ménages français.

Dans les années 1980, avec la mondialisation du mode de vie américain, il est devenu à la mode de consommer des produits hautement transformés. Depuis, pourtant, les Français tournent de plus en plus le dos à ces aliments privilégier les produits bio par exemple. Mais il reste encore du travail à faire, car de nombreux nostalgiques militent encore pour remettre sur le marché leurs produits d’enfance préférés. Boissons, confiseries et laitages… Découvrez ces 10 produits phares qui ont disparu de nos rayons.

See also  Comment manger pour vivre et vivre pour manger

Les 10 marques phares qui ont disparu

Le Pschitt

Lancée en 1954 par le groupe Perrier-Vittel, cette boisson gazeuse au goût d’orange ou de citron a connu un véritable succès dans les années 70 et 80. Publicité. La marque “Pschitt”. avait même trouvé sa place dans le langage courant après qu’un journaliste français ait utilisé la marque comme onomatopée. Et ceci pour décrire les échecs de lancement de missiles soviétiques en 1957. En 2005, la marque, rachetée depuis par le groupe Castel, disparaît. Il est encore possible d’acheter la boisson gazeuse sur Internet aujourd’hui.

Bonites

Tu te souviens Bonites? Des petites douceurs colorées qui sont arrivées en France au milieu des années 1950 et qui ont immédiatement conquis les gourmets en France. En 1986, Mars, la société américaine qui les commercialise, décide de changer leur nom en “M&M’s”. Les bonites de vos souvenirs d’enfance existent toujours ! Ils viennent de changer d’identité !

La marque Bamboula

Cette marque a provoqué un énorme scandale, et pour la bonne cause. Commercialisé en 1987 par la Biscuiterie Saint-Michel, le Biscuits aux pépites de chocolat au bambou étaient soutenus par un marketing pour le moins raciste. Leur mascotte : un petit garçon noir qui vit sur un mode imaginaire. Ce monde appelé “Bambouland”. On y voit déjà quelques problèmes. On a donc pu suivre les aventures de ce petit garçon en bandes dessinées sur les paquets de gâteaux. La marque a également parrainé un “village bambou” en Loire-Atlantique. Une sorte de parc d’attractions conçu pour recréer un village africain avec des personnages en tenue “traditionnelle”. Face à plusieurs plaintes, notamment de SOS Racismela marque a disparu des rayons au début des années 1990.

Le voleur

Une marque très populaire en France dans les années 70, en fait l’ancêtre de Twix ! En 1991, Mars, le géant américain qui les commercialise, ainsi que Bonitos, devenu M&M quelques années plus tôt, décident de changer leur nom européen en « Raider ». ceux de “Twix”. La marque sous le nom de Raider Donc disparu, mais pas son produit…

See also  Par conséquent, ils ne doivent JAMAIS être placés dans la porte du réfrigérateur

Marque Pasteur

Nutella de France ! Cette pâte à tartiner au chocolat noir a été commercialisée par Côte-d’Or en 1952. Mais compte tenu de la concurrence écrasante de Nutella, Marque Pasteur a cessé sa production dans les années 1990 mais semble être de retour sur le marché dans quelques supermarchés chanceux depuis quelques années.

Chambourcy

Petit-suisse, distribué par la société ALB fondée en 1934. Ils vendirent ensuite leur laiterie aux frères Benoît. Qui plus tard fondera la société de Chambourcy, futur propriétaire des marques La Laitière, Flanby, Créola… Popularité Produits de Chambourcy puis a tellement augmenté qu’en 1978 l’entreprise se place au troisième rang du marché laitier français. En 1987, la marque lance son nouveau slogan : “Chambourcy, oh oui”. Interprété par la chanteuse britannique Sandy. Cependant, en 1995, la marque a fait l’objet deun rachat par le géant Nestlé. Avec ça, les produits ont disparu des rayons français.

Le rocher des fées

Créée en 1940, l’entreprise commercialise des yaourts qui séduisent rapidement les ménages. C’était l’une des premières marques laitières en France dans les années 1960. Les fondateurs revendent finalement l’entreprise au groupe Unilever en 1965. Celui-ci a ensuite été racheté par Chambourcy avant d’être englouti par le géant Nestlé. Avec tous ces changements en 1989 La Roche aux Fées a disparu rayons totaux. Elle tenterait aujourd’hui de renaître de ses cendres.

Marque Banga

Banga a été fondée en 1968 et faisait partie Boissons “Made in France”. fait de sucre et orange. Il appartenait initialement à Schweppes. La boisson a atteint un sommet de popularité dans les années 1980, en grande partie grâce à sa sympathique mascotte, un petit singe. Mais aussi grâce à ces publicités entêtantes composées par Richard Gotainer. En 1999, Banga a été repris par Oasis et le produit a disparu des rayons.

See also  Le marché des aliments et ingrédients fermentés devrait croître au TCAC le plus élevé au cours de la période de prévision jusqu'en 2030 | Danone, Nestlé, Kraft Heinz

Le Mistral vainqueur

Distribué à partir des années 60, le mistral vainqueur était un bonbon en poudre inspiré de manière ludique des pailles. Si vous avez trouvé le mot « gagnant » sur certains forfaits, vous avez droit à un deuxième bonbon gratuit. Le Mistral est très vite devenu l’un des bonbons de référence sur tous les terrains de jeux. C’était même le sujet du titre de la chanson de Renaud, qui à son tour devint culte. Haribo a acheté les bonbons enfin disparu des rayons 1987

Confiture de la marque Bannier

Fondée en région parisienne en 1815, Confitures Bannier ont connu un succès rapide grâce à des affichages publicitaires percutants dans tous les foyers de France. À la fin des années 1960, leur popularité n’avait pas changé et les usines d’Argenteuil tournaient toujours à plein régime. Cependant, au début des années 1970, les confitures Bannier sont reprises par un concurrent et elles aussi disparaissent.