Comment le club de foot veut booster l’animation du village de Laons

By | October 30, 2022

Laons, son église, son école, son épicerie, son café des sports et ses (trop) rares clubs. Dans cette commune d’environ 680 habitants, au cœur d’une plaine de maïs, à deux pas de Brezolles, la relance du club de football (Friendly Sports Union Laons) il y a un an est vécue comme un bel accroissement de l’attractivité du territoire.

Une société française de services à Brezolles

“Gestion universitaire”

Les anciens rappellent qu’un ancien Laonais, Alexandre Lecacheur, est passé professionnel à l’AJ Auxerre sous l’ère du charismatique Guy Roux, mais la “compétition” n’est pas la raison d’être du club du village, explique son président Milan Radic. Il habite le village depuis près de 30 ans et souhaite mutualiser les énergies sans être lié à un titre. “Notre direction est avant tout collégiale. Le football n’est qu’un prétexte. L’amitié est le moteur de tout.” “C’est notre ciment, il y a une cohésion de groupe”, renchérit François Crémieux, 58 ans et doyen du club. Le plus jeune, François, a 18 ans.

See also  Football : l'ACFC crucifié par Saumur à la dernière seconde

Depuis sa création, le club a vu ses effectifs augmenter (30 cette année contre 18 en 2021). “Ce sont pour la plupart des adultes, nous n’avons pas encore de progéniture, mais cela fait partie de nos plans. Nous voulons construire un pont vers l’école. “Bien sûr, quand des matchs amicaux sont organisés dans le stade, l’un des intérêts, c’est la troisième mi-temps avec un petit verre (avec modération), des collations, du café…

« Les joueurs souhaitent inviter le public le plus large à les rencontrer et contribuer à la revitalisation du village. Leur démarche a déjà été entendue par plusieurs sponsors locaux qui proposent un don financier ou matériel. » C’est logique d’aider le club, j’ai joué là quand j’étais ado », raconte Sany Benzamia, zingueur couvreur.

Recevez par mail notre newsletter loisirs et trouvez des idées d’excursions et d’activités dans votre région.

NL {“path”:”mini-registration”,”id”:”ER_Loisirs”,”accessCode”:”14209184″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL “,”filterMotsCles”:”7|11|12|88|104|106″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4209184″,”idArticlesList”:”4209184 “,”idDepartement”:”247″,”idZone”:”15370″,”motsCles”:”7|11|12|88|104|106″,”premium”:”false”,”pubs”:”banniere_haute |article|article2|article3″,”site”:”ER”,”sousDomain”:”www”,”urlTitle”:”comment-le-football-club-veut-booster-l-animation-dans-le -village-de-Laons “}

See also  Football. Qui sont les joueurs de moins de 25 ans les plus chers en dehors du Big 5 ?

Le patron du Café des Sports, Jean-Michel Angst, a également prêté main forte. Artisans, clubs et particuliers apportent également leur contribution. « Peu importe combien, le geste compte ! La commune est également partenaire, tant financièrement que dans le prêt des locaux, dont le stade.
Foire pour tout, soirée, centenaire…

Pour le maire, Laurent Tremblay, “il fait vivre le pays, qui n’a pas beaucoup de structures d’animation en dehors du comité des fêtes”.

Car le besoin est là : remplacement de l’éclairage du stade par des ampoules LED, achat de maillots, de vestes, de vestiaires à moderniser… sans oublier le remboursement de la facture de gaz pour l’eau des douches. De plus, le club joue sur plusieurs espaces de divertissement, notamment avec une foire à tous les usages le 8 mai (“C’est toujours un succès”) et une soirée paella le 11 mars animée par un groupe musical (Bigoudi).

En ce samedi après-midi, la belle équipe se donne rendez-vous au Café des Sports. On parle du projet, on plaisante, on parle des 100 ans du club en 2024… et Milan ajoute avec le sourire : « On va y arriver ! Comme un slogan de tout un village prêt à marquer de nouveaux buts !

Olivier Bohin