Comment l’heure de nos repas affecte-t-elle notre humeur ?

By | September 21, 2022

Les traditions culturelles sont parfois à l’origine de l’heure des repas : en Espagne ou en Italie on mange tard car le rythme de travail change souvent à cause de la chaleur, alors qu’en Angleterre c’est l’inverse et la population mange relativement tôt. Mais qui a raison ?

Une étude publiée dans PNAS le 12 septembre a révélé que l’heure de nos repas influence grandement notre humeur quotidienne. Pendant 14 jours, les chercheurs ont complètement perturbé le rythme de 19 personnes pour analyser leur comportement. Et les résultats sont unanimes : Manger très tard ou le soir serait l’un des pires moments.

L’ordre dans lequel vous mangez est-il important ? :

Deux salles, deux ambiances

L’étude s’est appuyée sur des cycles de 28 heures au lieu de 24 pour perturber les rythmes circadiens naturels. Les participants ont été divisés en deux groupes. Le premier prenait ses repas le jour et le soir, tandis que le second mangeait une fois le jour et une fois la nuit pour reproduire le cycle des travailleurs de nuit. Les 12 hommes et 7 femmes recrutés pour l’étude ont été analysés toutes les heures. Le but? Mieux comprendre l’influence des heures de repas sur l’ensemble de la journée.

Au cours de l’étude de 14 jours, le comportement des deux groupes a été examiné sous différents aspects : santé mentale, vulnérabilité, humeur, peur, agressivité, …

Le constat est sans appel : le groupe mangeant de manière décalée est le plus touché : 26 % des participants qui mangeaient jour et nuit présentaient des symptômes dépressifs et 16 % souffraient d’anxiété. A l’inverse, le groupe qui a maintenu un rythme classique n’a pas connu de changement significatif de comportement ou d’humeur.

Manger le soir, la mauvaise idée

La conclusion générale de l’étude est que les repas de fin de soirée nuisent à la santé mentale et ont un impact négatif sur notre humeur générale. Ils augmentent la vulnérabilité, l’anxiété, le stress et l’irritabilité. Si vous suivez un rythme de vie classique, vous n’êtes pas forcément concerné par ses résultats. En revanche, les travailleurs de nuit sont directement concernés. Les chercheurs conseillent de maintenir un rythme circadien pour les repas afin d’éviter les retards, c’est-à-dire de ne pas manger la nuit pendant les heures de travail et de ne manger que le jour et le soir pour ne pas nuire à la santé mentale.

Ne ratez plus aucune actualité lifestyle sosoir.lesoir.be et abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter thématique en cliquant ici.

See also  "Prévisions de l'industrie mondiale de l'alimentation vétérinaire 2022-2030