EPITA inclut Quantum en mode Major

By | November 24, 2022

Avec le lancement de sa nouvelle majeure « Quantique », l’EPITA déploie la formation la plus ambitieuse et la plus performante de l’enseignement supérieur français.

Depuis plusieurs années, l’école propose un Quantum Minor, composé de 39 leçons, enseigné par l’un des spécialistes les plus renommés dans le domaine, Olivier Ezratty.

Parallèlement, elle a évoqué avec la plupart des industriels du secteur la possibilité de passer au niveau supérieur et d’offrir à ses élèves qui entrent en deuxième année du cycle ingénieur une véritable spécialisation destinée à devenir les bâtisseurs du développement d’infrastructures logicielles. Les technologies quantiques nécessitent en effet une formation spécifique pour développer des compétences que la grande majorité des ingénieurs du marché du travail actuel ne possèdent pas. Ces compétences nécessitent de solides bases en informatique et demandent un effort pédagogique important, tant sur le plan théorique que pratique.

Étalée sur 3 semestres consécutifs et avec plus de 700 heures d’enseignement, suivies d’un stage de fin de cursus, la Majeure Quantique de l’EPITA permettra aux futurs diplômés de l’école d’acquérir une maîtrise complète des technologies et des architectures quantiques.

Une Majeure cohérente avec l’engagement continu de l’EPITA

Les technologies quantiques transformeront un large éventail de secteurs économiques : cybersécurité, communications numériques, télécommunications, pharmaceutique, logistique, aviation et bien d’autres.

L’EPITA met régulièrement à jour son cursus pour permettre à chaque étudiant d’adapter son parcours professionnel à l’état de l’art du marché. La Majeure Quantum complète pas moins de 15 autres majeures, qui visent à conduire les futurs diplômés au plus haut niveau d’excellence dans le domaine de leur choix et ainsi pouvoir choisir leur métier comme domaine d’activité.

Pour Axel Ferrazzini, responsable de la Majeure Quantique, « cette nouvelle spécialisation propose dix-huit mois de formation qui permettront aux étudiants d’acquérir les compétences nécessaires pour maîtriser les technologies quantiques et la programmation de logiciels quantiques avec la logique appliquée. Par exemple, vous acquerrez une expertise en cryptographie “post-quantique” dans le but d’aider les entreprises et les gouvernements à passer de la cybersécurité d’aujourd’hui à un environnement résistant aux attaques quantiques de demain.

Cette majeure apportera également une connaissance approfondie des communications quantiques, notamment la maîtrise de la distribution de clés quantiques, pour faire de ces futurs ingénieurs de l’EPITA une ressource essentielle dans la sécurisation des télécoms. Une sensibilité particulière aux architectures hybrides alliant calcul haute performance et ressources quantiques est véhiculée afin de les préparer à la variété des déploiements futurs.

See also  Le vélo cargo, un moyen de livraison alternatif en ville

L’équipe pédagogique sera composée d’acteurs clés des technologies quantiques et sera composée de professeurs, de chercheurs et de représentants d’entreprises multinationales et de start-ups. Là, avec le soutien de nombreuses entreprises, d’importants outils de développement quantique sont proposés. »

Nous pouvons désormais confirmer la forte participation de leaders français tels qu’Alice&Bob, Atos, C12, CEA, Quandela, QuantFi, Pasqal, Thales et VeriQloud, ainsi que d’acteurs internationaux tels qu’AWS, Classiq, IBM, ID Quantique, Microsoft et Multiverse Computing. .” .

A l’initiative de cette Majeure, Philippe Dewost, PDG d’EPITA, ajoute :

« L’EPITA continue de grandir dans une logique d’ouverture : s’ouvrir à un public plus large d’étudiants attirés par la marque EPITA et qui souhaitent une formation différente du cursus en 5 ans qui a fait la réputation de l’école. Ouverture de majors en régions pour accompagner la montée en puissance de nos sites régionaux. Ouverture du Quantum Major pour former de manière cohérente la prochaine génération d’informaticiens.

Le tout dans le respect de l’ADN de l’école, qui allie de manière unique la recherche continue de l’excellence, l’agilité et le sens de l’adaptation à un monde en constante évolution, sans oublier la dose d’insolence portée par nos élèves, et qui font de l’EPITA une seule Ecole rend séparé, être en mesure de définir votre propre domaine d’étude. Nous ne prétendons pas être meilleurs que les autres écoles d’ingénieurs en matière de technologies numériques, nous sommes juste en avance sur la courbe. »

Olivier Ezratty, qui dirige la Quantum Minor de l’EPITA et qui participera à cette Major, confirme : « Cette Quantum Major propose un cursus très large sur les technologies quantiques pour préparer des ingénieurs informaticiens capables d’aider les entreprises à intégrer ce vaste domaine dans leurs projets. numérique. Il privilégie une approche multidisciplinaire unique qui comprend la physique, l’ingénierie des systèmes, l’énergétique, les mathématiques, les algorithmes, le développement de logiciels, les communications et la cryptographie quantiques et les capteurs quantiques. »

See also  Des vêtements pixélisés ? Une grande marque de mode lance une collection vraiment exceptionnelle

De nombreux partenaires témoignent de leur soutien

“Bien sûr, la révolution quantique consiste à créer des machines qui obtiennent l’avantage quantique, mais il s’agit également d’apprendre à en tirer le meilleur parti. Alice&Bob progresse dans la première partie ; EPITA et le grand Quantum livreront le second. L’avenir de l’informatique quantique en France est radieux », analyse Théau Peronnin, PDG deAlice et Bob et membre du conseil d’enseignement de la majeure.

« L’enseignement de la programmation quantique est une matière essentielle chez Atos et nous sommes très fiers de pouvoir contribuer au cours EPITA Quantum », déclare Olivier Hess, atos Leader du marché de l’informatique quantique.

« Nous sommes ravis de collaborer avec l’EPITA pour former les futurs ingénieurs quantiques de demain. C12 est fier de soutenir la vision pionnière d’EPITA. » Pierre Desjardins, co-fondateur et PDG de C12.

« PASQAL se réjouit particulièrement de voir l’intégration de Quantum dans une majeure du cursus EPITA. L’héritage académique de PASQAL nous a permis de faire des développements technologiques qui sont déjà pertinents pour de nombreuses industries. Afin d’accélérer les développements futurs et leur impact positif sur la société, il est crucial de partager nos connaissances et notre expérience. L’EPITA Quantum Major est clairement une excellente base pour cela, et nous sommes honorés d’y contribuer. » Loïc Henriet, CTO de PASCAL

« Nous avons eu l’occasion de travailler avec des étudiants de l’EPITA à plusieurs reprises et nous avons été impressionnés par leurs compétences et leurs qualités relationnelles. Quandela est bien sûr très fière de continuer à pousser notre collaboration et de confirmer notre présence aux côtés des équipes pédagogiques pour contribuer à la formation d’une nouvelle génération d’informaticiens et d’ingénieurs. Avec cette nouvelle majeure, les générations futures seront prêtes pour l’adoption massive de l’informatique quantique et le déploiement de ses applications. » Valérian Giesz, co-fondateur et PDG de ifela.

See also  Test du Motorola Razr 2022 : notre avis

« Le CEA investit depuis de nombreuses années dans les technologies de l’informatique quantique et ses recherches s’inscrivent dans une approche globale qui inclut à la fois la conception d’architectures, le développement de différentes technologies qubit et le stack logiciel jusqu’à la cryptographie post-quantique. Et pour tous ces domaines il y a un très fort besoin de compétences spécifiques pour relever les défis que le développement de l’informatique quantique amène avec lui. C’est d’ailleurs l’ambition de la nouvelle grande formation de l’EPITA « Quantum », dont nous sommes très enthousiastes car elle répond parfaitement aux enjeux de la formation dans ce domaine », Alexandre Bounouh, PDG de Liste CEA.

« ID Quantique, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de cryptographie quantique, est ravi de faire partie de cette initiative. L’avènement de l’informatique quantique nécessitera une refonte complète de la sécurisation de nos réseaux de communication. La formation d’ingénieurs capables de comprendre et de mettre en œuvre les technologies quantiques est fondamentale pour cette transition. » déclare Grégoire Ribordy, PDG de ID quantique.

« Il est maintenant temps de former la prochaine génération d’étudiants quantiques afin qu’ils puissent développer les connaissances scientifiques et technologiques qui leur permettront d’orienter les investissements et les décisions stratégiques qu’ils prendront tout au long de leur carrière. » note Fabrice Frachon, responsable du développement de la plateforme Azure Quantum Microsoft.

« Le rôle de l’enseignement supérieur dans la préparation des étudiants aux carrières dans l’industrie quantique a jusqu’à présent été dominé par les facultés de physique. Cependant, les technologies quantiques, de nature interdisciplinaire, ont atteint un niveau de maturité qui appelle de nouvelles approches. Par conséquent, nous partageons avec l’EPITA la conviction que le programme de cette majeure fournira aux futurs professionnels les meilleures compétences dans ce domaine. », note Michel Kurek, PDG de France multivers.

« VeriQloud libère la puissance de la cybersécurité quantique grâce à des systèmes de communication optimisés pour les réseaux quantiques métropolitains », a déclaré Marc Kaplan, co-fondateur et PDG de VeriQloud.