Football. Coupe de France : Un vent de fraîcheur à l’AS Pabu Plein Air

By | September 23, 2022



Coupe de France (4e tour). AS Pabu (D2) – AS Ginglin Cesson (R1), ce dimanche (15h)

C’est arrivé “par hasard”. Un heureux hasard pour l’AS Pabu. D’abord simple spectateur dans son ancien club, Jean-Yves Trubuil a accepté de prendre les rênes en début de saison dernière. Et c’est ainsi que la grande aventure a commencé.

“Une super équipe”

Avec seulement 17 joueurs, l’AS Pabu n’était pas loin d’être monté en D1 la saison dernière. “Depuis, on garde le même élan”, sourit le nouvel entraîneur.

C’était même une bouffée d’air frais qui flottait dans l’AS Pabu Plein Air (son nom complet).

Un ami en a attiré un autre. L’effectif est passé à une quarantaine d’éléments et a poussé le club à reconstituer une B-Team en D4. “Une bande d’enfants âgés de 17 à 21 ans a débarqué.” Rentre souvent chez eux. Par exemple, Gatien Auffret et Yziano Connan sont venus des U18 R1 du Stade Briochin. Ou encore Mathys Campion, autre renfort de choix. “On a une belle équipe, il faut tous les citer”, lance Jean-Yves Trubuil, ravi qu’on le connaisse sur les marchés. On n’a droit qu’à six transferts mais il y en a une dizaine qui peuvent prétendre jouer en A.

See also  Le C'Chartres Football en saura peut-être plus en octobre...

Le chagrin sera énorme dimanche lorsqu’il s’agira de défier l’AS Ginglin. Mais c’est un tout nouveau club qui jouera ce 4e tour, le premier depuis sa création en 1978, comme s’il repartait de zéro. « L’idée, poursuit Jean-Yves Trubuil, c’est de faire du football offensif, du mouvement et surtout des copains entre les deux. On essaie de s’amuser ! “.

« Une super ambiance »

Il porte cette mission avec Maxime Le Guével, joueur et coordinateur sportif. Egalement avec Benjamin Fleurot, son adjoint et entraîneur des gardiens. Tandis que l’équipe B est managée par Erwan “Carlos” Cloarec et Pierre-Yves “Popov” Le Bras. “Il y a une super ambiance.”

Une vraie joie qui se verra forcément sur la pelouse de Cozen ce dimanche. “Je vais retrouver Thierry Bernard (l’entraîneur de l’AS Ginglin), un vieil ami avec qui j’ai joué à l’Hermitage-Lorge il y a longtemps. C’était le petit garçon talentueux. Je sais que son équipe joue au football. Je nous donne une petite fenêtre temporelle de 10-15% (chance) ! »

See also  Un jeune Mayennais de 24 ans ouvre une académie de football au Pérou, en Amérique du Sud

Au milieu de terrain, sa formation aura sa pépite, le jeune Ivoirien Tino Adou Lemessi, venu d’Ukraine et “aurait le niveau pour jouer en R1”. En défense, elle est “accrocheuse”. En attaque “il y a du talent”. Alors disons-le pour lui : pourquoi pas ?

Toute l’actualité du football amateur