Football. Coupe du monde : Les Bleus et Giroud ont pris un bon départ après avoir battu l’Australie

By | November 22, 2022



La série continue. Didier Deschamps, qui avait remporté ses premiers matchs à la tête du latéral français lors des quatre dernières grandes compétitions, en a inscrit cinq mardi soir. Les Bleus ont offert une première réponse aux nombreuses questions qui planaient sur leurs têtes avant le début de la compétition au stade Al-Janoub. Seule l’Australie était devant, mais la France a réalisé contre une petite nation ce que l’Argentine, autre favorite, n’a pas réussi à faire plus tôt dans l’après-midi.

Une titularisation n’est jamais anodine et ce 4-1 est un résultat révélateur. Quand tout ce beau monde se retrouve, ça révèle le potentiel offensif français assez incroyable. Révèle l’esprit conquérant qui règne dans ce groupe malgré les nombreuses absences. Des défauts évidents aussi, qui peuvent être rédhibitoires si les Bleus veulent aller très loin dans cette Coupe du monde : Lloris ne s’est pas calmé dans ses buts, la défense a beaucoup cherché, trop cassant sur ses côtés et le centre n’est pas t assez pointu en pourtant son tempo change en 90 minutes.

See also  VIDÉO. Football : Jonathan Clauss supprimé du site de l'OM... pour faire place à Cristiano Ronaldo ? Le web prend feu

Le festival offensif

La France, cependant, a commencé sa Coupe du monde en douceur et tranquillement, après avoir eu des sueurs froides pendant les vingt premiers d’un match qu’elle a ensuite secoué d’une poigne de fer. Car lorsque Goodwin Lloris a triché après neuf minutes de jeu après un centre fuyant et que Lucas Hernandez est sorti blessé dans la même action, la malédiction du tenant du titre pointait déjà le bout du nez.

20 minutes pour secouer, 70 autres pour se calmer. Après un centre de Théo, l’autre Hernandez, Rabiot remettait les Bleus en jeu (27e) avant d’offrir un caviar à Giroud (32e). L’attaquant des Bleus rejoindrait Thierry Henry au classement des buteurs français avec 51 buts après une tête qui l’a finalement scellé (71e). Entre-temps, Mbappé y était également allé avec son but, également avec le casque, ce qui est rare à souligner. La compétition ne fait que commencer au Qatar. Mais un début de réponse a déjà été apporté par une équipe française bien placée.

See also  Football : le championnat ukrainien a retrouvé ses droits | Sports DW | DW

Fiche de données :

Arbitre: M. Gomes (AFS)

PORTES. France : Rabiot (27e), Giroud (32e, 71e), Mbappé (68e) ; Australie : Goodwin (9′)

avertissements. Australie : Duke (55′), Irvine (80′)

LA FRANCE. Lloris (cap) – Pavard (Koundé, 90′), Upamecano, Konaté, L. Hernandez (T. Hernandez, 13′) – Rabiot, Tchouaméni (Fofana, 77′) – Dembélé (Coman, 77′), Griezmann, Mbappé -Giroud (Thuram, 90′) ; Non impliqués : Mandanda, Areola, Varane, Disasi, Saliba, Veretout, Guendouzi, Camavinga, Kolo Muani ; ORL : D. Deschamps

AUSTRALIE. Ryan (Cap) – Atkinson (Degenek, 85′), Souttar, Rowles, Behich – Mcgree (Mabil, 73′), Mooy, Irvine (Baccus, 85′) – Goodwin (Kuol, 73′), Duke (Cummings, 56 ‘), lickie ; Non répertoriés : Vukovic, Redmayne, Wright, Degenek, Karacic, Deng, King, Hrustic, Devlin, Maclaren, Tilio ; ORL : G. Arnold

Toute l’actualité de la coupe du monde