Football – Division 1 féminine. Ouverture de la saison ce vendredi dans la capitale

By | September 9, 2022

Le championnat de France redémarre vendredi soir avec la venue du Paris SG. Lyon se termine le dimanche midi. Nous avons ici les deux grands prétendants au titre national.



temps de lecture:
2 minutes


AAprès un été mouvementé dans les coulisses, le département féminin du Paris SG donne le coup d’envoi d’une saison 2022/2023 à Jean-Bouin vs Soyaux ce vendredi (21h) dans laquelle il sera encore difficile d’évincer Lyon.

Le PSG a prouvé qu’il pouvait prétendre à la couronne en 2021, avec un sacre inédit pour lui en D1F, mais il a été contraint de rendre la possession à son grand rival l’OL en mai après un exercice éprouvant à bien des égards. L’affaire Kheira Hamraoui et ses soubresauts internes ont ébranlé le club de la capitale et espère repartir sur de bonnes bases après un important remaniement estival.

Katoto et Mbock sont absents depuis longtemps

Gérard Prêcheur a été entraîneur de course d’orientation de 2014 à 2017 et a succédé à Didier Ollé-Nicolle. Derrière lui, l’organigramme a également basculé avec le départ d’Ulrich Ramé, ancien directeur sportif féminin, remplacé par l’Italien Angelo Castellazzi, nommé directeur sportif et accompagné de l’ancienne joueuse Sabrina Delannoy. Après avoir recruté l’attaquante vedette Marie-Antoinette Katoto (indisponible car elle a été opérée du genou droit fin juillet suite à sa blessure avec les Français à l’Euro d’Angleterre), les Parisiens ont fait venir la milieu de terrain Oriane Jean-François (Paris FC), qui ailier néerlandais Lieke Martens et gardienne australienne Lydia Williams. Le milieu de terrain batave Jackie Groenen (Manchester United) est annoncé en gros plan.

Du côté de Lyon, un autre entraîneur des Bleues est sur le flanc depuis au moins six mois : Griedge Mbock a laissé ses partenaires de sélection en larmes et sur une civière mardi à Sedan face à la Grèce (5-1) après avoir subi une luxation avait le droit genou nécessite une nouvelle intervention chirurgicale. Reste que Sonia Bompastor dispose d’un effectif inégalé en France, voire en Europe, de Christiane Endler à Ada Hegerberg en passant par Wendie Renard (fraîchement blessée), Delphine Cascarino, Amandine Henry, Lindsey Horan et Sara Däbritz – “piquées” au… PSG.






lire aussi

Tennis – US Open. Caroline Garcia était inexistante en demi-finale face à Ons Jabeur

Football – Conférence de la Ligue Europa. Le prélude à Nice dégénère dans le stade, de nombreuses blessures

Football. Boxe presque pleine pour la France en Coupe d’Europe jeudi


See also  Football - Ligue 2 : pour Pau le coup de froid