Football. Division 1 : Pont-Hébert, le repêchage devenu chef

By | September 22, 2022

Lucas Lelaisant et les Pontois (ici face à Cherbourg
Lucas Lelaisant et les Pontois (ici face à Cherbourg “C” lors de la 1ère journée) ont remporté leurs trois premières rencontres de championnat. (© La Presse de la Manche)

Premier relégué en D2, Pont-Hébert (manche) était emménagé au Mi juillet 2022. Deux mois plus tard, le club a remporté ses trois premiers matchs de championnat. Expliquez les raisons de ce renouveau.

Une belle préparation

Alors que la plupart des équipes ont repris l’entraînement début août, les CA Pontois A a commencé la préparation le 15 juillet. “Nous avons planifié séances de sport et aptitude pour ceux qui le voulaient. Tous les lundis, mercredis et vendredis, un vingt joueurs étaient présents », raconte Laurent Loir, entraîneur arrivé du PL Octeville, presque surpris par une telle présence.

« Ce travail sportif porte ses fruits en début de saison. On l’a vu pour la première fois en Coupe de France, où on a éliminé Condé (2-2, 4-2 d’avance) avant d’éliminer avec les honneurs contre Agneaux (2-4). Puis en championnat avec ces trois victoires en tête. Les joueurs sont récompensés pour leurs efforts. »

Laurent LoireCar de Pont-Hébert

Nouvelle vie

neuvième la saison dernièrePont-Hébert a d’abord été relégué en D2 malgré un dossier honnête (7 victoires, 8 nuls, 9 défaites). “On pensait qu’on voulait viser la montée en D1, et le 15 juillet on a appris qu’on s’était fait repêcher grâce à un concours de circonstances”, raconte Laurent Loir, lui-même issu d’une descendance avec l’OLP. Ce sauvetage, combiné à Arrivée des co-présidents venus soutenir Raphaël Ruaults, un coach revanchard et quelques bons joueurs, semble avoir augmenté le CAP. « Le club en avait besoin redémarrer, moi aussi après avoir éprouvé beaucoup de frustration la saison dernière. On s’est bien retrouvés », résume le coach, qui vit et travaille à Cherbourg en attendant un transfert. Ce renouveau se reflète également dans la Les équipes réserves en D3 et D4comme le succès du Grand Chelem le week-end dernier.

See also  Football. Régional 2 : Hérouville confirmé, premier pour Bretteville-sur-Odon

Un bon état d’esprit

«Avec le projet tardif, nous raté quelques coups dans le recrutementmais au moins ceux qui sont restés l’ont vraiment fait pour le club », estime Laurent Loir, particulièrement satisfait de son groupe.

« Les garçons sont très attentifs, très disciplinés. Vous suivez les instructions à la lettre. En conséquence, tout le monde s’enflamme. »

Laurent LoireCar de Pont-Hébert

Chez les joueurs plus âgés, le technicien peut compter sur la Capitaine Xavier Le Meurla Le buteur Hakim Plos (six buts en trois matchs), le recrute Kyllian Tourand, Dylan Legendre, Stéphane Gnaba et Jean-Michel Ahoua (un sénégalais qui était en Ukraine) ou encore Baptiste Marierevient d’une longue blessure.

Un objectif révisé ?

Laurent Loir l’avait annoncé avant le début du championnat Visez le haut du tableau “pour éviter les nombreuses descentes”. Cette Début de saison chaud peut l’augmenter ambitions de Pont Hébert ?

“On relativise un peu les choses car on a affronté trois réserves, Cherbourg ‘C’ (4-0), Agneaux ‘B’ (3-1) et Tourlaville ‘C’ (6-1) qui faisaient leur premier match officiel. contesté ce week-end.-fin. Ces équipes sont souvent moins armées en début de saison. Donc pas d’euphorie ! Nous en saurons plus sur notre valeur après octobre lorsque nous aurons un gros programme. »

Laurent LoireCar de Pont-Hébert

.

Vidéos : actuellement sur Actu

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre La Presse de la Manche dans la rubrique “Mes Messages”. En un clic après l’inscription, vous pouvez trouver toutes les dernières nouvelles de vos villes et marques préférées.

See also  von Icaunais a eu le privilège de voir de près le trophée du Ballon d'Or