Football – Femmes D1. Le Stade de Reims a pris la direction de Bordeaux avec une envie de se battre

By | September 23, 2022

Le Stade de Reims a été battu par la D1 lors des deux premières journées et défie Bordeaux pour le compte de la 3e journée par la D1 Arkema.



temps de lecture:
4 minutes


Le Stade de Reims a repris la direction de Bordeaux ce vendredi 23 septembre. Les Rémoises ont quitté le centre de vie Raymond-Kopa en minibus après le déjeuner et se sont dirigés vers la gare Paris-Montparnasse avant de prendre le train pour la Gironde. Là, ce samedi 24, ils défieront leurs collègues girondins au nom du Jour 3 de D1 Arkema (14h30).


LE MATCH CONTRE MONTPELLIER. – Courageuses et généreuses face à l’Olympique Lyonnais malgré une belle défaite, lors de la première journée (1-5), les joueuses d’Amandine Miquel face à Montpellier (1-3) ont d’emblée rendu une copie globalement poussive, entre fièvre prohibitive dans les étapes arrêtées et un manque de Précision offensive, surtout en première période. «Les coups de pied arrêtés sont quelque chose sur lequel vous travaillez tout le temps. Statistiquement, beaucoup de buts sont marqués en D1, comme en Ligue 1 ou dans les autres championnats. Nous avons intensifié le travail là-dessus cette semaine, nous sommes revenus à l’essentiel en termes d’explications et nous verrons si nous pouvons réduire progressivement les effets néfastes de ce problème. explique l’entraîneur du stade. Face à l’OL puis au MHSC, les partenaires de Rachel Corboz ont abandonné quatre fois sur corner ou coup franc indirect. “Nous devons nous améliorer défensivement” résume Amandine Miquel.

LE CALENDRIER POUR CETTE SAISON COMMENCE. – Avec deux défaites en deux matches, le Stade de Reims est en bas du tableau, mais il n’y a plus de danger. La saison dernière, les Rémoises ont dû attendre la 5e journée et un déplacement à Issy-les-Moulineaux pour décrocher leur premier succès en D1 (1-3). Le résultat sera une septième place et un record de points depuis son retour dans l’élite (33).“Ce sera un match difficile, mais si nous jouons notre jeu et parvenons à mettre en œuvre ce sur quoi nous avons travaillé cette semaine, je pense que nous pouvons obtenir un résultat. dit Rachel Corboz. Au contraire, vous ne devriez pas baisser la tête à de tels moments. On sait que c’est un début de championnat assez difficile, on joue contre des grosses équipes, mais même dans ces phases là, il faut se serrer les coudes. »

“Ce calendrier nous convient, complète Amandine Miquel. C’est une invitation à nous faire commencer par Lyon. Si j’avais même pu avoir le PSG demain (ce samedi), j’aurais beaucoup aimé ça, mais c’est Bordeaux, on s’en occupe. L’idée de faire débuter historiquement les équipes en haut de tableau, pour moi c’est un plus car on n’a pas fini en septembre, tout n’est pas encore réglé, c’est quand même moins stressant de jouer ces équipes, contre elles ça ne va pas ça ne veut pas dire grand-chose de ne pas marquer de points.”


BORDEAUX, « UNE ÉQUIPE ACCESSIBLE ». – Ce samedi 24 septembre, le Stade de Reims rencontre une équipe bordelaise qui reste indécise à Dijon (1-1) après avoir battu Le Havre (4-2) lors de la première journée de championnat. « Bordeaux est une équipe accessible qui fait partie de notre tableau si on prend le classement de l’an dernier. Matin (ce samedi), C’est un jeu dans lequel, au-delà du résultat, on veut prendre les points dont on n’est pas satisfait. Bordeaux a perdu des joueurs mais a gardé une belle force d’attaque (comme les anciennes Rémoises Melissa Herrera et Melissa Gomes). C’est une équipe au profil de jeu assez direct qui n’hésite pas à jouer en profondeur. Notre défense et les quelques manquements seront mis à rude épreuve et je suis curieux de savoir si les quelques séances de la semaine ont permis de redresser certaines choses. »

RETOUR SUSPENSION OUCHENE. – Lorsque Sonia Ouchene est arrivée au Centre de vie Raymond-Kopa avant de partir pour Bordeaux, elle arborait un grand sourire. Après deux matches de suspension, le milieu de terrain rémois est revenu dans le groupe en direction de Bordeaux. Officiellement engagée avec le club de Reims jusqu’en 2025, Monique Mgock pourrait disputer ses premières minutes sous le maillot rouge et blanc en Gironde. Thelma Eninger, quant à elle, ne s’est pas encore remise de sa blessure au quadriceps tandis que Melchie Dumornay, qui manque le match contre Montpellier en raison d’une blessure au genou, reste incertaine. Enfin, Célya Barclais est sur le chemin du retour. Enfin, qu’en est-il des recrues potentielles en attente de visa ? ” Nous attendons “, a simplement commenté Amandine Miquel.





lire aussi

Football – Femmes D1. Clara Wibaut en troisième gardienne du Stade de Reims

Football – L’attaquante du Stade de Reims Shana Chossenotte est convoquée pour la Coupe du Monde U17

Football – Quatre joueurs du Stade de Reims sélectionnés en équipe de France U19


See also  Football Ligue 1 – Le PSG sauvé par Neymar et la VAR face à Monaco