Football – Femmes D1. Lou-Ann Joly devant Stade de Reims – Olympique Lyonnais : “On est une équipe capable de tout”

By | September 10, 2022

Le Stade de Reims ouvre sa saison de D1 ce dimanche 11 septembre (12h45) en accueillant l’Olympique Lyonnais à Delaune. Lou-Anne Joly, comme ses coéquipières, a soif de se battre.



temps de lecture:
3 minutes


Depuis son arrivée au Stade de Reims en 2011, Lou-Ann Joly a prospéré. Après avoir frappé ses premières balles non loin du centre de vie Raymond Kopa à Bétheny, la milieu de terrain marnaise (20 ans) débutera ce dimanche 11 septembre sa quatrième saison en championnat face à l’Olympique Lyonnais (12h45).

Avez-vous hâte de reprendre la compétition ?

Il y a beaucoup d’impatience, c’est vrai. Nous nous préparons depuis plus d’un mois et demi maintenant et avons hâte de retrouver le championnat. Nous sommes en retard.

Comment vous sentez-vous à la fin de la prépa alors que le groupe a connu de multiples arrivées et départs durant l’intersaison ?

Nous avons fait une très bonne pré-saison. Je pense que les nouveaux s’adaptent bien et nous nous sommes assurés qu’ils s’intègrent bien aussi. On a fait des gros matchs en préparation, on se sent bien, on a toutes les clés pour faire une bonne saison. A nous maintenant de relancer les automatismes et je pense que ça peut être une bonne saison.


Recevoir Lyon ce premier jour renforce cette impatience de jouer ?

Nécessaire. C’est l’une des plus grandes équipes du championnat, donc nous voulons toujours faire de notre mieux. Je pense que nous en sommes capables, comme nous l’avons prouvé la saison dernière avec un match au top contre le Paris Saint-Germain (victoire 1-0, le 1er juin). Avant le début du match, nous avons confiance, nous savons que nous sommes une équipe un peu imprévisible, capable de tout.

Et reprendre le champion à Delaune ?

Nous voulons réaliser de grandes choses dans ce grand stade. Nous n’avons pas l’habitude de jouer beaucoup là-bas, c’est un honneur et nous voulons prouver que nous le méritons.

Vous voulez être encore plus haut au classement général sous les objectifs de la saison ?

Forcément, on a toujours cet objectif d’être dans le top 5, ce qu’on n’a malheureusement pas réussi à faire la saison dernière. Mais on avait déjà plus de points que le précédent (30 contre 33 en 2021-2022). Notre objectif reste le même.

Pour y parvenir, avez-vous besoin de jouer plus régulièrement, notamment contre des adversaires suspectés d’être à votre portée ?

Exactement. Ce sont les rencontres où, j’ai envie de dire, on perd des points, un peu bêtement. A nous de faire attention à ces matchs qui sont très importants pour moi.

Vous avez été formé au Stade de Reims et êtes aujourd’hui l’un des plus anciens du groupe en terme d’expérience au club. Cette expérience vous permet-elle d’aborder cette saison avec plus de confiance ?

Je me sens toujours mieux dans le groupe. Je pense que maintenant c’est à moi d’intégrer un peu les jeunes, même si je suis encore jeune (20 ans). Je suis devenu un des anciens, c’est un rôle qui me tient à cœur.

Vous avez notamment réussi un triplé lors de la dernière rencontre d’avant-saison face au Standard de Liège. Est ce que ça t’es déjà arrivé?

Je n’avais jamais réussi un brelan. Je n’ai marqué qu’un seul but l’an dernier, ça me donne confiance et j’espère en faire autant en championnat.





lire aussi

Football – Femmes D1. Romane Lejeune espère “gagner du temps de jeu” au Stade de Reims cette saison.

Football – Femmes D1. Noxolo Cesane, champion d’Afrique au Stade de Reims

Les joueurs du Stade de Reims ont rencontré leurs supporters à la Foire de Châlons


See also  retour propre des Bleues face à l'Estonie