Football : Fernand Wengert, doyen des footballeurs de l’Aveyron à 68 ans, chausse les crampons cette saison

By | September 20, 2022

A 68 ans, Fernand Wengert est le joueur le plus âgé de la région aveyronnaise. Entraîneur et milieu de terrain de l’équipe Bassin III, il est prêt pour une nouvelle saison.

« Je voulais arrêter de jouer cette année mais je pense que vu l’effectif on a encore besoin d’aider sur le terrain et de chausser nos crampons dimanche.“, envoyer une entrée Fernand Wengert. La Moselle originelle est arrivée en Aveyron il y a un peu plus d’un an et immédiatement adapté à la vie dans le bassin minier. “J’habitais dans le Gard et mon fils a acheté une maison à Viviez. Il m’a proposé de le suivre alors j’ai dit “pourquoi pas”. Et maintenant je suis très heureux d’être ici», ne cache pas le sex-agent en pleine forme, doyen des joueurs de l’Aveyron à 68 ans.

“On en prend dix, quinze, mais ce n’est pas un problème”

Un passage pour voir les femmes s’entraîner un soir, une discussion avec un membre du personnel et l’affaire était close. L’ancien Gardois a pris en charge l’équipe JSBA III. “Le but est vraiment de s’amuser. Mon fils n’avait pas joué depuis quinze ans, il a aussi pris le relais pour me faire plaisir et qu’on joue ensemble de temps en temps.

See also  Football : Quelle bonne formule pour l'attaque suisse ?

“Je ne rate pas l’entraînement du jeudi”

Et même si les résultats ne sont pas encore au rendez-vous, la bande fun se retrouve tous les jeudis pour les entraînements et les week-ends pour des matchs dans la bonne humeur. “Je ne rate aucun entraînement jeudi”dit-il non sans fierté.

Niveau résultats, le score ne nous regarde pas, parfois on en prend dix, quinze, mais ce n’est pas un problème. J’ai aussi cinq joueurs handicapés. Ils viennent fêter avec nous. Ils me disent que je suis leur entraîneur préféré. L’essentiel est de partager notre passion, notre temps et passer un bon moment. À la fin du match, j’ai toujours une note pour mon équipe. Je leur dis que je suis fier d’eux d’être avec eux. Aussi qu’il faut continuer et progresser semaine après semaine» a témoigné avec émotion l’entraîneur-joueur désormais Aveyronnais.

Le niveau le plus bas du quartier

Prêt pour une nouvelle saison en D5, le niveau le plus bas du district, le rebond est venu dimanche avec Sainte-Croix accueillant sur une défaite 1-13. Loin du glamour et de la compétition, Fernand Wengert aime accompagner son équipe dans les stades du département tous les dimanches, dans le seul but de faire rentrer ses joueurs heureux et satisfaits après un bon moment. Ça aussi c’est du foot.

See also  Football. Mbappé-FFF, le contentieux du droit à l'image se rouvre