Football. France 2-0 Autriche : “Olivier (Giroud) fait tout pour être sur la liste”, a déclaré Didier Deschamps

By | September 24, 2022

Il n’y a rien de mieux que la victoire. Elle s’est enfuie de nous en juin, bien qu’il y ait eu aussi de bonnes choses. On n’a pas réussi, c’était une période compliquée. Cet exploit récompense l’effort collectif, même si le score aurait pu être plus élevé. Les joueurs sont des compétiteurs et quels qu’ils soient, l’attente est importante en équipe de France. Il y avait une super ambiance pour le Kop des 12 ans, c’était le dernier match de l’année civile avec nous. C’est une très belle soirée.

Que pensez-vous de la performance d’Olivier Giroud, buteur et passeur décisif ?

Je suis très content pour lui. Il le méritait, il a eu des périodes plus compliquées au club où il a eu peu de temps de jeu ou rien du tout. Il était avec nous et a continué à jouer. Quand je l’appelle c’est parce qu’il est bon, il marque des buts. Il ajoute un à son total (maintenant deux buts sur le record dans l’histoire du blues, Ed). Il a participé à des actions offensives, avec beaucoup de combinaisons, c’est très bien pour lui et pour nous.

See also  Football - Ligue des champions féminine. Les Parisiennes, qualifiées pour la phase de poules, rejoignent les Lyonnaises

Que doit-il faire pour être nominé pour la Coupe du monde malgré Karim Benzema (actuellement blessé) ?

Puisse-t-il continuer à bien performer. Je ne vous ai pas dit qu’il y sera, ni qu’il n’y sera pas, il faudra attendre novembre. Il fait tout pour s’assurer qu’il est là. Il y a beaucoup de concurrence à tous les postes. J’ai plus de marge de manœuvre en passant à 26 joueurs, mais je ne vais pas en amener 26 juste pour en avoir 26. Olivier est apprécié du public, j’aurai le temps de réfléchir avant de prendre ma décision.

Comment avez-vous trouvé l’équilibre du 3-4-2-1 ?

Nous avons été efficaces et solides défensivement. A part une demi-occasion, nous n’avons rien donné aux Autrichiens, ce qui nous a posé plus de problèmes au match aller. Même avec peu de temps de préparation, avec l’incertitude de leur jeu, nous avons réussi à nous adapter. Jonathan Clauss a amené quelque chose avec lui, il était plus haut que Ferland Mendy car Kylian (Mbappé) arrivait souvent à se positionner sur le flanc gauche. Mais tous deux ont attaqué les entrées et la sécurité défensive. Vu le 4-4-2, je m’attendais à ce qu’on soit plus difficile, mais on a bien glissé et on n’a pas laissé le temps aux Autrichiens de s’organiser, ce qui a permis de rester très solide défensivement.

See also  Soccer.Coupe de France. Saumur se qualifie à Pouzauges. 1-0

Ils rencontrent dimanche le Danemark, que vous retrouverez le 26 novembre pour le deuxième match de poule de la Coupe du monde. Cette perspective influencera-t-elle l’approche?