Football. Le Bayeux FC se rassure avant d’accueillir l’AF Virois en Coupe de France

By | September 22, 2022

Le Bayeux FC a réussi à se libérer des griffes de l'AS Verson
Face à l’AS Verson, victoire à la pince pour Bayeux FC. © DR

Un an après sa dernière victoire face à Quevilly-Rouen Métropole (B), le championnat retrouve le sourire aux Le Bayeux FC, vainqueur de l’AS Verson samedi dernier (2:1) sur la pelouse du Stade Henry Jeanne. Dès la quatrième minute, Arthur Debaecker exécute un tir de Thomas Couillard, qui est dévié par le gardien de Verson Jessy Chambey pour ouvrir le pointage.

Dominés mais solides, les hommes de Sébastien Mazure se donnent les meilleures chances de ce premier acte avec cet essai Théo Letterer Bien repris par le gardien invité (44e). Le jeune attaquant, que l’on retrouve d’ailleurs au bout d’un centre du début de seconde périodeArthur Debacker (50e).

20 minutes plus tard, Clément Demelunplus vite que la défense adverse, trouve le pied Jessie Chambéry (70e). Benjamin Renaux le flirte avec la hauteur (75e). S’il ne gagne pas le break, le Bayeux FC sera pénalisé Faress Gabriel dont la tête rageuse vient tromper les vigilants Corentin Driaux, le gardien local (1-1 ; 80e). Du coup, Théo Leterrier tombe à nouveau sur Jessy Chambey.

See also  Football (R1) : Le Portel fait tomber Lesquin grâce à un doublé de Maxence Rochoy

On pense que le partage des points est assez logique, jusqu’à ce que Clément Demelun donne la victoire aux siens d’un petit ballon croisé, tombant à mort dans les petits filets du Versonnais (2-1 ; 88e). “C’est de la chance ! se réjouit Sébastien Mazure.

Ce n’était pas facile. Nous avons totalement manqué de contrôle.

Sébastien Mazura

« Nous n’avons pas osé gagner de peur de bien faire, mais nous avons travaillé nous-mêmes les situations les plus claires. Les joueurs adverses sont sur une séquence de victoires qui dure depuis deux ou trois ans. Ils se connaissent très bien. Vos graphiques sont bien construits. Nous, nous sommes une équipe en construction et manquons de repères. Mentalement et technico-tactique. Lorsque nous prenons la pause, le jeu change complètement. Malgré notre manque de contrôle, nous n’avons jamais perdu notre capacité à être dangereux. On s’est créé des occasions énormes face à une équipe qui était prête à prendre des risques. Nous ne savions pas comment nous mettre à couvert plus tôt dans le match. C’est le chemin qu’il nous reste à parcourir. Mieux contrôler nos matchs, car on a les moyens, mais toutes les têtes ne sont pas encore guéries. Gagner nous permet de gagner et de gagner en confiance.

See also  Football - Ligue 1. Une 8e journée mouvementée

“On va aborder le jeu différemment”

Le Bayeux FC reçoit l’AF Virois (N3) pour le 4e tour de la Coupe de France samedi soir prochain. « Nous allons le jouer pour le gagner. On va aborder le jeu différemment : être plus sérieux dans l’organisation, montrer plus de contrôle. Peu importe le niveau auquel nous sommes confrontés, si nous savons jouer vite et gagner en profondeur, nous serons dangereux. Je connais nos domaines de travail. Si nous sommes plus calmes et plus détendus dans la préparation de nos matchs, peut-être que nous tiendrons mieux le ballon et que nous contrôlerons mieux le ballon.”

Coupe de France (4e tour). Bayeux FC (R1) – AF Virois (N3) samedi 24 septembre (18h30) au Stade Henry Jeanne

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre La Renaissance le Bessin dans la rubrique “Mon actualité”. En un clic après l’inscription, vous pouvez trouver toutes les dernières nouvelles de vos villes et marques préférées.

See also  Monaco, Rennes, Nantes et Nice, en quête de confiance