Football : Les joueurs de Montpellier Hérault rencontrent l’ogre lyonnais

By | September 23, 2022

Dès la 3e journée de D1 Arkema, ce vendredi soir (21h) à Grammont, les joueurs du MHSC affronteront les Lyonnaises, championnes d’Europe et de France. Une affiche alléchante et un véritable test pour Montpellier, qui a enchaîné deux succès en autant de matchs, emmené par une de ses recrues et internationale, Charlotte Bilbault, qui est revenue dans l’Hérault justement avec l’ambition de bousculer la hiérarchie.

“C’est une montagne” écrit devant le MHSC. Yannick Chandioux ne s’en cache pas, mais il ne s’en cache pas non plus. “On aborde ce match à la fois avec confiance et avec une grande envie de les embêter, de les bousculer”, a expliqué l’entraîneur montpelliérain.

Et pourquoi pas réussir l’exploit “avec les arguments que nous avons proposés jusqu’ici” et qui ont permis au MHSC de maintenir le rythme qu’il s’était fixé, avec deux victoires en autant de matches (Dijon, Reims). “Lyon est une grande équipe, chaque poste est occupé par de grands joueurs, ils ont des blessures, c’est vrai, mais c’est une grande équipe parce que l’OL prévoit de rester compétitif à travers les blessures et le rythme de la saison et les différents buts. Ils sont là. pour tout gagner”.

See also  Football - Ligue 1. Oscar Garcia accompagnera-t-il le Stade de Reims à Toulouse ?

A terme, Montpellier n’aura pas à assumer ce choc, mais poussera son ambition le plus haut possible. Sans Léna Petermann, blessée lors de la première journée, il reçoit actuellement une attaquante, Tinaya Alexander, 23 ans, d’Angleterre, qui s’est entraînée au FC Arsenal.

Bilbault : “Je cherchais la stabilité”

Avec l’internationale Charlotte Bilbault, de retour au pays, qui s’est associée à Marion Torrent pour densifier le milieu montpelliérain. “Je cherchais la stabilité, c’est ce qui me manquait à Bordeaux. Trouver une qualité de vie, un environnement sain. Et j’ai trouvé ça à Montpellier. Je connaissais très bien le club – ils ont joué entre 2010 et 2014 – ce qui m’a facilité la tâche arriver, mon intégration”.

Désormais avec Soyaux, Juvisy et le Paris FC, l’international de 32 ans a disputé 52 matches et s’est engagé dans le projet ambitieux du club pour les prochaines années. Lyon est un vrai test pour ça aussi. « Montpellier a toujours été dans le top 3, le top 4, souligne l’international. Maintenant l’ambition c’est de redonner quelque chose au club, c’est toujours important d’écrire une ligne sur son CV. Je viens ici pour faire entrer le club dans la promotion. en Ligue des champions, gagner un trophée. Nous avons pris un bon départ. J’espère continuer sur cette lancée. Nous n’avons disputé que deux matchs, il faut juste continuer, ne nous considérons pas comme les gens que nous sommes. pas. Nous gagnerons tous les Play après chaque match et nous verrons.”

See also  Football National – Le FBBP concède un nul à domicile contre Bastia Borgo pour la première fois
J1 Arkema, Jour 3. Vendredi 23 septembre, Paris FC – Le Havre, 18h30 MHSC-OL Lyon, 21h Samedi 24 septembre, 14h30 : Soyaux – Rodez ; Guingamp Dijon Bordeaux Reims. Dimanche 24 septembre, 12h45 : Paris SG – Fleury.