Football/Ligue 1. La défense au centre des interrogations à Lyon

By | September 11, 2022

La défense olympienne a des doutes lancinants en ce début de saison après la pré-saison et les matchs à Anderlecht le 16 juillet (défaite 3-0) et en Italie contre l’Inter Milan (2-2) ont réalisé un match nul que certains pensaient bon. et d’autres comme flatteurs compte tenu des opportunités offertes. L’entraîneur Peter Bosz, malgré sa huitième place la saison dernière, peut insister sur le fait que son équipe laisse peu de chance à son adversaire, manquant mercredi à Lorient (3-1) comme ils l’avaient fait dix jours plus tôt à Reims, où ils avaient décroché un match nul ( 1er -1).

Les questions portent sur les postes d’arrière central et d’arrière droit, chacun occupé par Thiago Mendes, un milieu de terrain reconverti, et Malo Gusto, un jeune de 19 ans de l’académie un peu trop en avant et encore perfectible défensivement.

Bosz défend Mendes

À cet égard, après avoir défendu Gusto malgré sa mauvaise performance défensive contre Angers le 3 septembre, Bosz est devenu l’avocat de Mendes. « Est-ce que Thiago Mendes a mal joué à Lorient mercredi ? Oui. A-t-il commis une grosse erreur sur le deuxième but encaissé ? Oui, tout le monde l’a vu. Mais peut-il bien jouer à ce poste de défenseur central et faire son travail ? Absolument », a déclaré le technicien néerlandais lors d’une conférence de presse vendredi. “En N.6 ou en tant que défenseur central, l’erreur reste la même et cela ne doit pas remettre en cause sa capacité à jouer à l’arrière plutôt qu’au milieu”, a-t-il encore insisté.

See also  Football. N3 : Lannion FC prend un point au GSI Pontivy pour sa rentrée

«Tous tombent sur Thiago; Il a fait une erreur, mais il ne la fait pas à chaque match. Je lui fais vraiment confiance car croyez-moi c’est un excellent joueur. Et regardez le nombre de matchs où nous avons encaissé peu de buts et même concédé très peu d’occasions avec lui », a-t-il plaidé.

Cet été pourtant, l’OL n’a battu que des clubs qui se battront pour rester : Ajaccio (2-1), Troyes (4-1), Auxerre (2-1) et Angers (5-0). Lorient, actuellement cinquième avec Lyon, était un premier test. Dans les semaines à venir, l’Olympique Lyonnais devra également jouer contre le Paris Saint-Germain et après la trêve internationale à Lens et Rennes, le promu toulousain étant accueilli entre-temps.

Boateng comme alternative ?

Après ces matchs, les Lyonnais sauront si leur défense tient vraiment le coup pour conquérir le podium, leur ambition se voit. En cas de nouvel échec de Thiago Mendes, l’Allemand Jérôme Boateng, que le club souhaitait voir partir cet été après une saison 2021-2022 ratée mais qui n’a pas trouvé de club à ses standards, pourrait-il être une alternative ? Le champion du monde 2014 de 34 ans vient de reprendre l’entraînement après une blessure musculaire et une pause de trois semaines. “Il semble avoir complètement récupéré mais il n’est pas encore prêt. Bien sûr, s’il est meilleur que les autres, je compte sur lui. Il est là, impliqué dans le projet”, a assuré Bosz.

See also  Football. Boetius (Hertha) diagnostiqué d'un cancer, le 4e joueur de Bundesliga en 2022

En attendant, l’autre choix serait de faire confiance à Damien Da Silva (34 ans), recruté il y a un an comme défenseur central (N.4) et entré en jeu à la mi-temps à Lorient. L’OL ne jugeant pas bon de recruter un défenseur central de premier plan cet été, la marge de manœuvre semble limitée pour Peter Bosz, qui peut jouer gros jusqu’à fin octobre. Car même l’entraîneur doit régler le problème des irrégularités de son équipe d’un match à l’autre et d’une mi-temps à l’autre pour se battre en tête du classement.