Football. Mickaël Dunand, le militaire, est toujours à l’AS Cherbourg

By | September 17, 2022

Comme la saison dernière, Mickaël Dunand est resté un habitué de l'entrejeu de l'AS Cherbourg lors des deux premières journées de championnat.
Comme la saison dernière, Mickaël Dunand est resté un habitué de l’entrejeu de l’AS Cherbourg lors des deux premières journées de championnat.

Établi pendant les deux premières journées du championnatAvec des victoires contre Grand-Quevilly (1-2) et Alençon (2-0), Mickaël Dunand est la bonne surprise de ce début de saisonAS Cherbourg (Manche). Accompagné de Matthias Tendeng dans l’entrejeu, l’ex-FCEH s’est taillé une place dans le “Eleven” des Bleus, fruit d’une préparation réussie et a retrouvé confiance en lui à l’issue de l’exercice.

Suspendu sept matchs en réserve après avoir été expulsé lors de la Derby vs Tourlaville en février 2022Mickaël Dunand a été promu dans l’équipe fanion pour le à son retour sur le terrainmaintenir les opérations en N3. “Il est revenu avec nous et a fait partie de notre bon sprint final”, raconte son entraîneur, qui en a fait “l’un de ses soldats”.

« Micka est là depuis que je l’ai récupéré à Nouainville, il était avec nous en DSR, il connaissait les montées et le maintien, je l’ai laissé évoluer à tous les postes de latéral gauche, meneur de jeu et même dans les buts. »

C’est aussi prévu : c’est lui qui enfile les gants quand Victor Pelleray quitte le terrain.

“Un joueur droitier qui préfère jouer avec son pied gauche”

Signe de son dévouement et de son amour pour le football, Mickaël Dunand n’a pas pu jouer dehors le week-end dernier pour des raisons professionnelles (il travaille chez Orano). Il n’a ensuite pas hésité à proposer son aide à l’équipe “C” en D1.

Le “droitier qui préfère jouer du pied gauche” (Dixit Vincent Hébert) de 29 ans ne s’embarrasse jamais d’un ballon et met son flair technique au service de la première reprise face à son meneur Rachid El Himri.

Bien sûr, dans une saison aussi longue et difficile, il se relâchera un peu, mais pour l’instant, la compétition pour son poste devra attendre son tour. “A un moment donné, il faut que son successeur soit meilleur que lui et ce n’est pas le cas aujourd’hui”, note le directeur général, qui se targue également d’avoir un joueur local fidèle, l’une des caractéristiques de l’actuel invaincu ASC 2022-roster 2023.

Gros test à Venoix en vue

Ne comptez pas sur Vincent pour éclairer Hébert. Malgré les deux premiers succès en championnat et la qualification facile à Tessy (R3, 6-0) le week-end dernier, le technicien reste sur ses gardes. “On a gagné nos deux matchs (de N3), mais je ne sais pas si on est mieux que l’an dernier en termes de contenu, juste les détails ont passé notre chemin cette fois-ci”, a déclaré le technicien des deux limogeages Grand Quevilly, le rebond chanceux sur le but d’El Himri ou le penalty chanceux accordé à Romaneli face à Alençon. Contre l’AG Caen au stade de Venoix, l’adversité risque d’être encore plus grande. “Avec (Kevin) Goba et (Malcolm) Perian, leur attaque est brûlante, on avance sereinement, mais avec la pensée que tout résultat autre que la défaite serait une bonne chose”, annonce le technicien, qui a un groupe avec le rapatriés Entièrement composé par Dubois, Hélaine, Romaneli et Dunand.

CHERBOURG (au choix) : Pelleray – Loisel, Cardet, Diabate, Rotrou, Dubois, Hélaine – Tendeng, Romeu, Dunand, Hamard, Allou, El Himri, Kerjean, Thioune, Romaneli, Fleury.

.

Vidéos : actuellement sur Actu

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre La Presse de la Manche dans la rubrique “Mes Messages”. En un clic après l’inscription, vous pouvez trouver toutes les dernières nouvelles de vos villes et marques préférées.

See also  Football : voici les 10 joueurs les mieux payés au monde