Football. Pour Nicolas Vrel retrouvailles et attentes à Bayeux

By | September 16, 2022

Nicolas Vrel retrouvera Bayeux en Regionalliga 1 en tant qu'entraîneur.  Il avait quitté le BFC six ans plus tôt en tant que joueur en route vers National 3.
Nicolas Vrel retrouvera Bayeux en Regionalliga 1 en tant qu’entraîneur. Il avait quitté le BFC six ans plus tôt en tant que joueur en route vers National 3. ©Aline Châtel

Il y a quelques mois, il figurait encore sur la liste restreinte des FC Bayeux prendre le contrôle de l’équipe première. Samedi 17 septembre 2022 (18h), Nicolas Vrel reviendra au stade Henry Jeanne avec un sentiment particulier. “C’est le club où j’ai terminé ma carrière de joueur. J’y retourne pour la troisième fois, ça me fait chaud au coeur car j’y ai passé un bon moment. »

“Une belle histoire”

Après deux matchs de coupe, Nicolas Vrel se prépare pour un rendez-vous en Régional 1. “C’est une belle histoire”, a-t-il déclaré. Cela aurait pu être encore différent si l’entraîneur de Bayeux Verson avait fait un choix différent suite au départ d’Olivier Joba. « C’était entre Sébastien Mazure et moi, rembobine Nicolas Vrel. Je ne voulais pas repartir de Verson avec une promotion en Régional 1. J’avais toujours dit que je ferais partie de cette histoire parce que c’était le but initial quand je suis arrivé. »

See also  Le PSG bat Lille (7-1), triplé de Kylian Mbappé

Les choses se passant bien, Bayeux finit par se contenter de l’ancien Malherbiste. Nicolas Vrel poursuit son évolution au sein du club qui lui a donné confiance en raccrochant ses crampons.

Je suis ambitieux. Je veux découvrir le monde national en tant qu’entraîneur. Je n’ai pas de diplôme pour le moment. Je grandis.

Nicolas Vrel

“J’acquiers de l’expérience”

Le R1 est une étape importante dans la démarche personnelle. “C’est une interrogation constante. Je fais face à des formateurs expérimentés. J’apprends d’eux, je sauve cette expérience. “A ce niveau, “l’exigence, la rigueur et la discipline doivent être beaucoup plus importantes” qu’en championnat inférieur.

Nicolas Vrel est aussi confronté à une dynamique de résultat bien différente de celle qu’il a toujours connue chez Verson.

Nous nous sommes habitués à gagner, nous devons accepter les pertes. Il y a un écart important entre R1 et R2. Cela signifie que mon discours doit être différent dans l’approche psychologique. Si on n’augmente pas notre niveau de jeu et notre niveau mental, cette saison va être compliquée…

Une sorte d’urgence

Recevoir l’ASPTT Caen en ouverture (0-2) devant un public très nombreux a immédiatement jeté Verson dans le grand bain. « Dès le départ, la barre était placée très haut. » Le petit déplacement à Bayeux n’est guère moins impressionnant.

Je ne peux pas vraiment les situer, même si je les ai vus deux fois cette saison. Cela reste une équipe issue de National 3.

A peine éliminé de la Coupe de France à Ducey (R2), ce qui lui a valu un vilain coup sur la tête, Verson ressent déjà une certaine urgence. « Le match à Bayeux est crucial pour nous car après nous sommes libres. Je ne veux pas finir avec zéro point après trois matchs, d’autant plus qu’on ne rejouera pas avant un mois ! »

See also  Football. A Rennes, Désiré Doué glisse le nom
Vidéos : actuellement sur Actu

Comme son équipe, Nicolas Vrel espère franchir rapidement les caps qui feront de Verson une équipe gagnante en Régional 1. “Les joueurs ont les qualités pour réussir, mais j’attends encore plus de l’attitude et de l’efficacité. » Réponse ce samedi 17 septembre 2022 à partir de 18h00…

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre le sport à Caen dans la rubrique “Mes Messages”. En un clic après l’inscription, vous pouvez trouver toutes les dernières nouvelles de vos villes et marques préférées.