Jour 7 de la campagne québécoise : notre couverture en direct | Rapports en direct | informations

By | September 3, 2022

Vous naviguez sur le site de Radio-Canada

aide à la navigation

Début du contenu principal

couvertureDirectL’ordre des éléments sur la page suivante peut changer et d’autres peuvent être supprimés ou ajoutés au moment de la mise à jour.

Des promesses liées à la petite enfance ont été faites notamment par le Parti québécois et Québec solidaire.

Le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, prend la parole dans une garderie.

Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, était à Québec samedi pour faire une annonce sur les garderies.

Photo: Radio Canada / Valérie Gamache

  • Le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon promet de légiférer s’il prend le pouvoir pour faire adopter une loi-cadre qui uniformisera le système CPE.

  • Le chef de la CAQ, François Legault, a présenté sa vision pour améliorer le réseau de la santé avec le slogan « Le secteur privé au service des Québécois ».

  • Le co-porte-parole de Solidarnosc, Gabriel Nadeau-Dubois, veut mettre en place un nouveau modèle de garderie qui se destine principalement aux régions : les micro-CPE.

  • La chef libérale Dominique Anglade a pris deux mesures pour augmenter la contribution des travailleurs expérimentés au marché du travail lorsqu’elle deviendra première ministre.

  • Le chef des conservateurs fait le tour de Ste-Anne-de-la-Pérade.

  • Le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, a rencontré des membres de la communauté LGBTQ lors de la Fête Arc-en-ciel à Québec.

  • Éric Duhaime, derrière un podium, entouré de ses candidats.

    Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, visite un vignoble à Sainte-Anne-de-la-Pérade en Mauricie.

    Photo : Radio Canada / Sébastien Desrosiers

    Sur la proposition de la CAQ d’impliquer davantage le secteur privé dans le réseau de la santé, Eric Duhaime se réjouit que “le mot en ‘P’ ne soit plus tabou.” Il laisse également entendre que François Legault se serait inspiré des idées de son parti pour bâtir sa plateforme santé.

    Mais le Parti conservateur du Québec pense que le premier ministre sortant ne va pas assez loin. Il veut permettre la concurrence dans le réseau de la santé “pour que le patient en ait pour son argent”, a déclaré son candidat Karim Elayoubi.

    « Nous voulons que tous les partis soient en faveur des soins de santé privés », a déclaré Éric Duhaime en réponse aux critiques des autres partis de campagne.

  • Le chef de Parti conservateur du Québec Souhaiter libérer le vin Au Québec. En Mauricie, Éric Duhaime, se promenant dans un vignoble à Sainte-Anne-de-la-Pérade, a promis de mettre fin au monopole de la Société des alcools du Québec (SAQ) sur la vente d’alcool dans la province.

    Il jure que sa fête n’est pas contre la SAQmais il déplore le fait que les producteurs québécois soient trop réglementés. Tout est trop complexeréclame M. Duhaime, qui veut de l’alcool est considéré comme un bien de consommation normal.

  • Interrogé sur la violence en ligne, le chef du CAQ n’exclut pas passer à l’action limiter la législation un mauvais [présent] à peu près n’importe où dans le monde. En anglais, il cite l’exemple de son compte Facebook, qui est la cible de publications violentes depuis deux ans.

    François Legault s’est aussi dit satisfait de l’appel au calme lancé par son adversaire Éric Duhaime, chef du Parti conservateur du Québec, pour désamorcer les tensions ces derniers jours.

    Parmi les autres questions soulevées, M. Legault a également appuyé les déclarations du candidat libéral Dominique Anglade, qui s’est défendu de ne pas connaître les risques pour la santé des activités de la Fonderie Horne. L’accord [avec l’entreprise] a été signé il y a 5 ans, elle n’était pas présente lors de la négociationsoutenu le Premier ministre sortant.

  • Le chef de Coalition Québec Avenir, François Legault, est en Montérégie, dans la ville de Sherrington, pour discuter de l’autonomie alimentaire de la province. Cela rappelle la peur de manquer de nourriture pour les Québécois né de la pandémie. Au Québec, près de la moitié de la nourriture doit encore être importée de l’extérieur.

    Son parti veut investir 175 millions de dollars pour réduire la dépendance du Québec aux importations et encourager l’épicerie locale. Ce faisant, il veut renforcer les chaînes d’approvisionnement qui ont été ébranlées ces dernières années par la pandémie et plus récemment par la guerre en Ukraine.

    Le chef de la CAQ pointe également la pénurie de main-d’œuvre en agriculture et applaudit les efforts de son gouvernement pour mécaniser l’agriculture. Il ne s’agit plus de créer des emplois, il s’agit d’en créer des rémunérésargumente-t-il, visant à soutenir la productivité et à acheter des machines.

    François Legault promet également d’investir dans la transition verte, notamment dans le secteur de l’alimentation biologique, en vogue chez les jeunes, souligne-t-il.

    Citant une étude comparative, le chef de CAQ veut démystifier le mythe du panier domestique le plus cher. Dans 70% des cas, le prix du produit québécois est égal ou inférieur au produit étrangeril a dit.

  • Le jour des activités électorales de Gabriel Nadeau Dubois pourrait être compromis. Il s’est blessé à la cheville ce matin juste avant son annonce au CPE de Rimouski.

    L’incident s’est produit lorsque le co-président de Québec solidaire a raté une marche en descendant de son autobus de campagne. “Ça va”, a-t-il répondu aux journalistes locaux, ajoutant qu’il pourrait ajuster son emploi du temps.

Nos candidatures

pratiques journalistiques

See also  Préparations à base de miel pour sportifs