L’assiette saine africaine – Le goût du monde

By | September 10, 2022

Publié le :

Après avoir goûté à l’assiette saine du nord, cette semaine, concentrez-vous sur la nourriture du sud et sur ce que vous devriez prioriser pour être et rester en bonne santé. Physiologiquement similaires, que nous soyons habitants du Nord ou du Sud, notre alimentation diffère selon l’endroit où nous vivons, notre mode de vie et nos coutumes, nos goûts aussi, seuls les clichés et les idées traditionnelles ont la dent dure.

Mais au fil des années, notre alimentation reflète de moins en moins notre environnement. La mondialisation a mélangé nos plats traditionnels, nos préparations habituelles, avec de nouveaux produits. Elle a invité le sucre, le pain, les ingrédients manufacturés ultra-transformés, les pizzas, les sodas et autres chips, les « fake food », les aliments qui ne nourrissent pas, inaugurant une autre forme de malnutrition : la malnutrition est différente, ici c’est beaucoup qui pose problème. problème, sucre, gras, à effet silencieux mais tout aussi nocif pour la santé à court, moyen et long terme.

Quelles sont donc les clés pour rester en bonne santé ? Au sud comme au nord, deux principes sont fondamentaux : une alimentation équilibrée et variée qui répond à vos besoins selon votre âge et votre sexe.

See also  ça mousse avec la dinde

Du brut au transformé, quelle est la différence ? Un exemple

La pomme de terre est un produit alimentaire cru. Bouilli ou cuit à la vapeur, sa texture change, il est peu transformé, mais il est considéré comme transformé, encore plus lorsqu’on le hache et qu’on y ajoute du beurre et du sel. Et lorsque vous le transformez en chips avec des arômes artificiels et divers additifs pour améliorer les qualités sensorielles, vous allez être ultra-transformé. Ces matières premières n’ont pas besoin de ces suppléments, objets d’art, pour être consommées. Avec ces changements, les aliments perdent leur valeur nutritive primaire. Vous n’êtes plus intéressé. Elles sont pauvres en éléments protecteurs – fibres, vitamines, antioxydants : ce sont des calories vides.

Avec :

  • docteur Colette AzandjemeNutritionniste à l’Hôpital Maternelle et Infantile de Cotonou, enseignante à l’Université de Ouidah
  • docteur Mahamat BéchirEpidémiologiste enseignant à l’Université de Ndjamena, Président de laOrganisation non gouvernementale ASRADD
  • docteur Alexandra DaluNutritionniste et médecin anti-âge à Paris, mésothérapeute
See also  How Many Covid Cases In France Per 100 000

Pour de plus amples :

  • La nutrition dans un monde globalisé, bilan et perspectives à l’heure des ODDOuvrage coordonné par Yves Martin-Prével et Bernard Maire, Éditions Karthala-IRD (2018)
  • L’ONG L’Appel – Solidarité avec les enfants du monde
  • Le jeu Nutricard : Nutricartes® et Balai Santé®
  • L’assiette saine du Dr. Alexandra Dalu et Chef Thierry Marx, aux éditions Flammarion
  • Mieux manger ensemble par Alexis Jenny et Frédéric Denhez, Editions Actes Sud (2020)
  • Fini la vaisselle industrielle de Benoit Thevenet, Raphael Haumont et Marina Carrère d’Encausse, Editions Martinière (2020)

programmation musicale :

feu sur la montagne – Comme un

Mères du Congo et de Rrobin – Onde Louage

RECETTE

Un thiakry au goût Kinkeliba pour le petit déjeuner

Ingrédients : 120g de semoule de millet (thiakry) – 4 ou 5 feuilles de kinkéliba (vert de préférence) – 6 cuillères à soupe de yaourt nature – 2 cuillères à soupe de sucre – (selon goût) 2 cuillères à soupe de lait concentré non sucré – 2 cuillères à café de fleur d’oranger – 120g de rouge fruit

Recette

Laissez tremper le kinkéliba dans de l’eau chaude pendant quelques minutes. Mettre la semoule de mil dans un bol puis verser le kinkéliba filtré et bien chaud.

See also  La Meilleure Boulangerie De France 2022 Savoie

couvert pendant 15 minutes.

Mélanger le sucre, le yaourt, le lait concentré et les fleurs d’oranger dans un bol et réfrigérer pendant 1 heure.

Pour servir, déposer la semoule de millet au fond d’une assiette creuse, recouvrir de crème, parsemer de feuilles de menthe et de fruits rouges frais.

Cette recette fait partie des recettes de poche imaginées par le chef mauritanien Harouna Sow pour Le Goût du Monde.

Toutes les autres recettes se trouvent ici : recette de poche.