Le C’Chartres Football en saura peut-être plus en octobre…

By | September 18, 2022

Une équipe en deux parties. Ce sont les mots qui sont tombés dans la bouche de certains Chartrains samedi soir à Châteaubriant après un match nul peu spectaculaire (1-1). Même Aurélien Gazeau a fait ce constat. L’ancien meneur de jeu du C’Chartres Football, qui vit désormais à Laval, était venu voir ses anciens coéquipiers. Il a aussi trouvé que ce Chartres manquait de liaison, mais surtout de percussion offensive dans l’entrejeu.

Chartres reprend un point à Châteaubriant

Sans le capitaine Clément Chantôme (ischio-jambiers) et Kévin Bru (adducteurs), l’entraîneur Jean-Pierre Papin a dû bricoler un décor expérimental en castant le jeune Esteban Gonçalves dans le rôle du n°6 aux côtés de Mehdi Haddadou. Arnaud Archimbaud et Nicolas Palbrois occupaient les couloirs.

Bref, un montage très défensif et très éloigné des trois joueurs offensifs Loïc Gagnon, Pierre Picot et Alexis Gouletquer. Un picot qui peinait à trouver son rôle dans une première phase plutôt dominée par les Castelbriantais, même s’ils devaient répondre à l’ouverture du score (magistrale) signée par Archimbaud sur une fusée à plus de 35 mètres devenue.

See also  Ligue 2 : QRM a été sauvé par son caractère mais a payé son indiscipline face à Niort

Miettes en attaque

Dans ces 45 premières minutes, Chartres a eu deux occasions. Et encore une seconde causée par une mauvaise relance de l’axe défensif local, mais Gagnon n’a pas profité de l’offre, son tir est trop bien dirigé vers le gardien.

Pour devenir plus offensif, JPP change de batterie à la mi-temps et fait venir un véritable attaquant (Diakhaby à la place de Picot). Et c’était bien mieux. Chartres a montré un peu plus d’énergie. Cependant, sans inquiéter Milon, le dernier bastion des Voltigeurs. Hormis un centre vigoureux d’Archimbaud, Gouletquer manquait d’une longueur en crampon (67e). L’ex-Manceau sans balle venait de recevoir sa première et unique occasion du match.

Sans véritable leader offensif, Chartres a de nouveau montré ses limites (offensives) en fin de partie lorsque les Castelbriantais ont repris le contrôle du ballon. Les vingt dernières minutes ont été douloureuses pour les coéquipiers de Diaranké Fofana, poussés par les circonstances, capitaine. Douloureux mais loin d’être l’enfer puisque le gardien de Crépel n’a pas eu à faire d’arrêt. Tout comme son adversaire, soulagé de voir le coup franc d’Archimbaud tomber sur le poteau (81e).

See also  Les footballeurs du C'Chartres à Saint-Malo en début de championnat

Gassama, la solution offensive au milieu ?

Chartres aurait pu s’arracher les trois points à quelques millimètres près. Ce qui n’aurait pas été un scandale dans un jeu pas très ouvert. Néanmoins, JPP doit trouver des solutions dans un milieu où il n’a pas encore trouvé le successeur d’Amine Hémia (lien vers Martigues/National), ce joueur capable de nourrir les attaquants et parfois de marquer des buts (12 buts la saison dernière). Un Omare Gassama, qui s’entraîne avec Chartres depuis un mois et demi, pourrait être ce chaînon manquant. Faut-il que l’ancien Pisciaçais, reclassé en amateur, se qualifie début octobre*. Car le CCF aura besoin de lui pour rivaliser avec des équipes plus ambitieuses que Châteaubriant, comme Chambly, le Racing Colombes ou encore Vannes, que Chartres affrontera le mois prochain. D’ici là, il a un 4e tour de Coupe de France contre le FC Drouais (N3), le samedi 24 septembre…

* Deux attaquants, l’ex-pro Loris Arnaud et le jeune Samuel Noireau-Dauriat, prêté par le PSG, pourraient également se qualifier.

See also  Football - Coupe de France. Bavilliers - USPV et manettes

CHÂTEAUBRIANT – C’CHARTRES SOCCER : 1-1 (1-1). Châteaubriant (Loire Atlantique). Arbitre : M. Garo. Spectateurs : environ 500.
Buts. Pour Châteaubriant : Bangoura (23) ; pour Chartres : Archimabud (6).
avertissements. A Châteaubriant : Touré (11), M. Altikulac (58) ; à Chartres : Gagnon (51), A. Fofana (68).
Châteaubriant : Milon – Ndiaye (Goudiaby, 65′), M Altikulac, Gaudiche, Terrien, Fayolle, Caumet, S Altikulac (Waflart, 65′), Bangoura, Fokam Kamguen, Touré (Ramanamahefa, 31′). Non impliqué : Kamdjin, Philippe (à gauche). Entrée Daouda Leye.
Football de Chartres :Crépel – Negouai, B. Fofana, D. Fofana, Palbrois (A. Fofana, 46′), Archimbaud, Gonçalves, Haddadou, Picot (Diakhaby, 46′), Gagnon (Villette, 90′), Gouletquer (Mauduit, 82′ ) ) ). Pas dans le jeu : Barry (à gauche). Entrée Jean-Pierre Papin.

Jean André Provost