le directeur du foot pas fan du PSG – Foot11.com

By | September 16, 2022

A quelques jours du choc de la 8e journée de L1 contre le PSG, Vincent Ponsot, directeur du football à l’OL, a égratigné le futur adversaire. Suite

Deux mondes différents

Dans une longue interview avec le site Olympique et Lyon, le directeur du football de l’OL, s’est notamment exprimé sur le match de dimanche face au Paris Saint-Germain. Le dirigeant a notamment rappelé le gouffre séparant son club de celui de la capitale.

En face de nous, nous avons le PSG, qui n’a pas de limite financièrement, nous ne combattons pas dans la même catégorie. C’est bien pour la France d’avoir un club comme le PSG qui peut rivaliser avec Manchester City, le Barça, le Real Madrid, il faut absolument ça. C’est très dur pour l’OL car il n’y a pas d’équité. Leur budget est de 700 M€, regardez leurs trois attaquants… On n’est pas dans le même monde. Après, un match de foot reste un match de foot et nos joueurs vont tout faire dimanche pour le défaire.. »

Vincent Ponsot, OL Directeur du Football sur le PSG pour l’Olympique et le Lyonnais.

Vincent Ponsot, en revanche, clair sur ce point, a suscité un peu plus d’hostilité en décrivant les modèles économiques en place dans les deux clubs. Pour Lyon, le PSG n’a pas le même respect des règles que son club peut avoir. ” Ce ne sont pas les mêmes modèles. L’OL a un modèle équilibré, sain, autofinancé et pérenne. Nous respectons le fair-play financier et essayons de développer nos ressources. Ça ne cesse de m’étonner par rapport à ce qu’on peut entendre avec ce que certains appellent OL Land. Toutes les ressources que nous développons profitent au football, avec un spectre un peu plus large que la seule équipe professionnelle masculine.. “Il est difficile de prouver que Ponsot a tort quand on sait que les champions de France ont été sanctionnés par l’UEFA il y a deux semaines pour avoir enfreint le fair-play financier.

Ponsot vante la pérennité de l’OL

Sachant que le PSG est loin des moyens actuels de son club, le directeur du football des Gones est immensément fier de ce qui a déjà été fait à l’OL alors que John Textor s’apprête à devenir propriétaire.

Depuis notre arrivée au Groupama Stadium, l’objectif est de faire évoluer nos recettes pour se rapprocher des plus grands Européens. Développer nos recettes en les finançant nous-mêmes est la richesse que nous créons. Il faudra du temps pour atteindre le niveau du PSG. Mais c’est un modèle sain pour l’entité OL. Nous verrons ce que M. Textor a l’intention d’en faire, mais j’espère que son arrivée nous donnera un levier supplémentaire. Ce qu’il appréciait chez M. Textor, c’était ce modèle. Si un investisseur X part demain dans certains clubs, il ne restera plus rien. Avec l’OL, ce n’est pas le cas. Pour moi c’est la réussite de ce que M. Aulas a créé ici. »

Vincent Ponsot pour l’Olympique et Lyon.

John Textor et Jean-Michel Aulas en conférence de presse / Icon Sport
John Textor et Jean-Michel Aulas en conférence de presse / Icon Sport

Sur le plan sportif, Ponsot accepte le mécontentement des supporters : ” Ils sont à juste titre critiques car nous devons avoir plus de résultats que nous n’en avons eu au cours des trois dernières années“. Il reconnaît donc facilement l’irrégularité de l’équipe. ” Il y a une cohérence à clarifier. Pour réussir, il faut être cohérent. On a deux belles occasions à Monaco s’ils marquent le premier but. En première mi-temps on n’a rien à envier à Monaco, on a un championnat technique. Par contre, comme l’équipe a joué à Lorient, ce n’est pas possible ! “En conséquence, il faudra à tout prix éliminer ces fausses pistes contre le PSG.

See also  Football : Haaland quand la réalité dépasse la fiction