Le directeur du football danois gronde Infantino !

By | November 20, 2022

Le discours du président de la FIFA, Gianni Infantino, continue de faire sensation. Ce samedi, l’Italien s’est fait remarquer en défendant le pays hôte, le Qatar, et en envoyant une pique aux nations européennes :

“Ce qui se passe en ce moment est profondément, profondément injuste. La critique de la Coupe du monde est hypocrite. Pour ce que nous, Européens, avons fait au cours des 3 000 dernières années, nous devrions nous excuser pour les 3 000 prochaines années avant d’enseigner aux autres des leçons de morale. Enseigner n’est que de l’hypocrisie.”

Le président de la Fifa n’a donc pas manqué de réagir à cette sortie médiatique controversée. Ce dimanche, le directeur du football danois Peter Möller a commenté en conférence de presse les déclarations controversées de Gianni Infantino. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le Danois n’a pas gardé sa langue dans sa poche :

“Quand j’ai vu ce que le président de la FIFA a dit hier, j’ai été choqué. Et à l’époque, j’avais honte de faire partie de ce tournoi. Ses paroles étaient honteuses.”

Möller a également commenté la situation des droits de l’homme et les conditions de travail au Qatar :

« Pensez-vous que la Coupe du monde a amélioré les choses au Brésil ? Pensez-vous qu’ils se sont un peu améliorés en Afrique du Sud ? Voyons ce qui se passera au Qatar lorsque les projecteurs ne seront plus braqués sur ce pays. Je ne suis pas sûr.”

Sur les terrains, le Danemark affrontera la Tunisie mardi à 14h.

résumer

Le président de la Fifa n’a pas omis de réagir après sa dernière sortie médiatique controversée. Ce dimanche, le directeur du football danois Peter Möller a commenté en conférence de presse les déclarations controversées de Gianni Infantino. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le Danois n’a pas gardé sa langue dans sa poche :

See also  Résultats de football du week-end

“Quand j’ai vu ce que le président de la FIFA a dit hier, j’ai été choqué. Et à l’époque, j’avais honte de faire partie de ce tournoi. Ses paroles étaient honteuses.”

Théo Ledran