Le match de football entre Châteauneuf-sur-Loire et Chambray-lès-Tours se répète

By | September 23, 2022

Suite à l’arrêt prématuré de la rencontre de N3 entre Châteauneuf-sur-Loire et Chambray-lès-Tours dimanche 18 septembre, la Commission Sportive de la Ligue Centre-Val de Loire a décidé : Le jeu doit être répété.
Dimanche, alors que Châteauneuf ouvrait la grille, le Tourangeau Missonsa se blessait dans un tête-à-tête avec Condé dans l’arcade. Les pompiers ont alors été appelés.

joueur “choqué”

Après une interruption d’environ 35 minutes, l’arbitre avait décidé de mettre définitivement fin au match car les joueurs de Chambray étaient mentalement trop « choqués » pour continuer.
La Commission nationale des sports a fondé sa décision sur l’article 5 des « Règles du jeu – Objections ». Ce faisant, elle a conservé les points suivants : le jeu a été arrêté à la 11e minute pour cause de blessure, la gravité des soins du joueur sur le terrain, le temps d’arrêt de 35 minutes et le fait que l’arbitre ait apprécié les conditions et le contexte ne le permettait pas, continuer et terminer la séance.

See also  Football/Ligue 1. La défense au centre des interrogations à Lyon

Football : l’US Orléans récupère Kévin Fortuné et cherchera à maintenir son invincibilité à Saint-Brieuc vendredi soir

Le risque de jurisprudence

Pour ces raisons, le comité a décidé que le jeu serait rejoué à une date ultérieure. « Nous ne sommes pas surpris par cette décision.. La Commission va toujours vers l’arbitre », regrette Nicolas Régnier, président de Châteauneuf-sur-Loire, qui attend les rapports pour savoir comment donner suite à ce dossier. peut ouvrir la voie à tout le football. Cette décision n’est pas anodine et ouvre des brèches. Allons-nous aux jeux abandonnés pour chaque blessure si une équipe perd? On peut se poser la question », conclut Nicolas Régnier.

Laurent Coursimault