L’entraîneur de Montpellier Olivier Dall’Oglio a viré

By | October 18, 2022

L’aventure montpelliéraine touche à sa fin pour Olivier Dall’Oglio. Le président du MHSC, Laurent Nicollin, a annoncé sa destitution à la presse lundi 17 octobre. Il sera remplacé par un de ses adjoints, Romain Pitau, au moins jusqu’au cessez-le-feu en novembre.

Le Montpellier Hérault SC, désormais onzième de Ligue 1, n’est pas satisfait des résultats de Laurent Nicollin, qui a perdu quatre victoires en sept cette saison. Après le troisième revers de rang contre Lens (1-0) samedi, le président du MHSC a annoncé ce lundi 17 octobre 2022 qu’il se séparerait de son entraîneur Olivier Dall’Oglio.

“Il reste quatre matchs avant la pause et nous verrons si ce changement a été un déclencheur pour obtenir 18 ou 20 points à la pause.a expliqué Laurent Nicolin lors de la conférence de presse qu’il avait appelé pour 17 heures. Si on joue mieux, mieux c’est, c’est très bien. Après ça, c’est important de marquer des points.”

Il fallait faire quelque chose pour que tout le monde prenne conscience de la qualité du groupe et que c’est dommage qu’on n’ait pas eu de meilleurs résultats avec ce groupe.

Laurent Nicolin

Président du MHSC

Après ceux de Reims, Brest, Auxerre et Lyon, l’entraîneur montpelliérain est le cinquième entraîneur à être limogé de son poste en moins d’une semaine. Olivier Dall’Oglio a 58 ans et arrivera dans l’Hérault en 2021. Il est remplacé par son adjoint Romain Pitau. Il prendra les rênes au moins jusqu’au cessez-le-feu du 13 novembre, une semaine avant le début de la Coupe du monde au Qatar. Il est sur le banc contre Lyon à 17h samedi.

See also  Trois clubs manchos se sont qualifiés pour le Round 6, deux ont été éliminés

Le staff restera le même pour le moment, précise Laurent Nicollin. Romain Pitau s’est adressé à ses joueurs cet après-midi : Je leur ai donné un message très simple, qu’on essaierait de recréer une certaine dynamique en essayant de retrouver certaines de ces valeurs Paillade d’engagement et de caractère.

Originaire d’Alès, Olivier Dall’Oglio a poursuivi une carrière de défenseur pendant 14 ans. Il a notamment joué pour l’Olympique d’Alès, le RC Strasbourg, le FC Perpignan puis le Stade Rennais. Après son retour dans son pays natal, il a commencé sa carrière d’entraîneur. Il a entraîné le Nîmes Olympique, puis l’ES Troyes AC avant de devenir entraîneur adjoint des Emirats Arabes Unis. Après cette expérience à l’étranger, Olivier Dall’Oglio s’installe à Dijon puis au Stade Brestois. Parmi ses exploits : la promotion puis le maintien en Ligue 1 par le Dijon FCO entre 2016 et 2018.