Poker chez les Bleus : Le scandale de trop ?

By | September 10, 2022

L’entraîneur des Bleus Bachir Nehar, mis en cause par So Foot pour avoir servi de croupier lors de parties de poker nocturnes organisées par les joueurs de l’équipe de France, avait déjà été pointé du doigt par le syndicat des agents de joueurs pour son rôle sinistre.

L’enquête de Foot sur les dérives de la Fédération française de football n’est donc pas terminée. Suite aux révélations sur Noël Le Graët, notamment coupable de SMS à caractère sexuel adressés à certains salariés de la fédération mais aussi de parties de poker nocturnes entre joueurs lors des derniers Euros. Des soirées où Bachir Nehar, l’intendant de l’équipe de France, prend part au rôle du croupier.

La proximité avec Didier Deschamps, qu’il a rencontré lors de son mandat à l’AS Monaco, a déjà été évoquée. En décembre dernier, celui qui avait repris Manu De Faria en 2016 avait en effet été choisi par Stéphane Canard, président de l’Union des agents sportifs français (UASF), l’association des agents licenciés de la fédération. La raison ? Son autre métier. Sur son compte Linkedin, Bachir Nehar se présente comme l’intendant de l’équipe de France, mais aussi comme consultant pour les sportifs de haut niveau chez VV Consulting, agence de conseil et de management sportif fondée par Vadim Vasilyev, ancien vice-président de l’AS Monaco, qui représente les intérêts et gère la carrière de nombreux joueurs.

Soit l’équipe de France, soit l’agence

Dans un mail adressé à la directrice générale de la FFF, Florence Hardouin, Stéphane Canard a fait part de sa surprise “état inacceptable”. « La présence de M. Bachir Nehar dans l’équipe de Didier Deschamps représente un conflit d’intérêts majeur auquel vous devez de toute urgence mettre fin », Comme le révèle Le Monde, il avait écrit et ajouté : Aujourd’hui, il ne peut pas simultanément rester directeur du blues et être employé d’une agence dirigée par M. Vasilyev. Nous connaissons l’affection que Didier Deschamps et vous portez à Monsieur Nehar, mais face à l’exigence, voire l’intransigeance, de vos services à respecter les règles vis-à-vis des agents agréés FFF et de l’institution FFF, vous devez faire un choix : soit le L’équipe de France ou l’agence. Les deux sont impossibles. »

Bachir Nehar pouvait compter sur le soutien de la FFF, considérant que l’ami de Didier Deschamps n’occupait pas de poste d’agent au sein de VV Consulting, mais travaillait uniquement comme agent “gérer le quotidien des joueurs de VV Consulting”. Certaines photos postées sur les réseaux sociaux, dont une signant le contrat d’un joueur avec l’agence, suggèrent le contraire. “Ce n’est pas un agent sportif, c’est un simple salarié et il est important de rappeler que l’entreprise qui l’emploie n’est pas liée contractuellement à un joueur évoluant en Equipe de France Espoirs ou A, condition sine qua non. Cumul d’activités agréé par la FFF à M. Nehar”Il surveillait son avocat.

See also  Football. Ligue de Bretagne : une rencontre entre arbitres et éducateurs pour "mieux s'accepter"

On se demande parfois s’il est steward ou agent»Néanmoins, il a surpris une source interne avec So Foot.