Régional 3. Sainte-Marguerite veut passer l’hiver au chaud

By | November 25, 2022

Sainte Marguerite Scherwiller

Ce dimanche (14h30)

Comme jeté dans la cage des animaux sauvages. C’est l’image que l’on pourrait appliquer au sort du Sainte-Marguerite FC en ce début de saison 2022-2023. L’entité Deodatia a ainsi été poussée dans un groupe (M) dans lequel aucun de ses congénères de l’exercice précédent n’est présent. Un saut dans l’inconnu qui n’était pas voulu en Alsace, mais qui a finalement ouvert un nouvel horizon à un effectif qui avait perdu des éléments importants.

Cependant. David Billoir et ses joueurs se sont adaptés à leur nouveau quotidien. “Au début, nous étions un peu surpris d’être dans ce championnat”, a déclaré l’entraîneur de Margherita. “Après cela, j’ai été agréablement surpris par de nombreux joueurs qui étaient satisfaits du changement. On y est allé avec des jeunes, les U19 de la saison dernière. Ils ont notamment joué dans le groupe alsacien l’année dernière. Les responsables se sont également ralliés, car cela fait plusieurs années que nous n’avons pas joué contre les mêmes équipes dans les Vosges. C’est assez confortable, même si nous ne connaissons pas nos adversaires. Même quand j’essaie d’obtenir des informations. »

See also  un club de football français au coeur d'une polémique

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

Cliquez sur ” Je suppose “Cookies et autres traceurs déposés et vous permettent de visualiser le contenu (Plus d’information).

Cliquez sur “J’accepte tous les cookies”autoriser l’installation de cookies et autres traceurs pour stocker vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez toujours la possibilité de retirer votre consentement en consultant notre politique de confidentialité.
Gérer mes choix



Après les huit premiers matchs, l’ancien joueur américain de Raon-l’Etape a été clair : « C’est plus physique, je pense. Et comme moi, je n’ai que des jeunes, c’est un peu compliqué. On encaisse quand même beaucoup de buts sur coups de pied arrêtés. . C’est pour ça qu’on a un peu de mal. Et puis on est sur un terrain artificiel toute l’année et on y joue sur des terrains en gazon. Ça nous sert toujours. Mais on savait que ça allait être difficile. Cinq revers ont marqué ce premier tiers du cours.

See also  PSG : Mbappé, un tel malaise

“On est mieux que ce qu’on vient de faire sur les trois derniers matchs”

“Sauf en début de saison, on n’a pas vu d’équipes vraiment faibles”, estime David Billoir pour justifier ses craintes. “Mais peut-être qu’ils n’étaient pas prêts, et peut-être que cela nous a aussi permis de gagner des matchs. En début de saison on a été un peu surpris car on est un peu comme une petite Sainte-Marguerite face à l’Ogre Alsacien qui aura du mal à suivre. »

La suite, ces prochaines astuces de pré-trêve, fourniront un indice. Deux des trois prochains matchs se joueront à domicile. Où le margaritan reste sur trois revers d’affilée. “Il y a eu quelques matchs où il me manquait cinq titulaires. Nous avons joué deux très bonnes équipes d’affilée, je pense : Rossfeld, qui vient de R2, et Guémar, qui a terminé deuxième.e L’année dernière. On a fait d’assez bons matchs, mais ce sont des équipes qui nous sont supérieures. Je pense que nous sommes meilleurs que ce que nous avons fait lors des trois derniers matchs (perdus). Mais si on ne démarre pas tout de suite, je pense que la deuxième partie de saison va être compliquée. J’espère que nous pourrons relever un peu la barre avec le match de dimanche. Le cap est fixé.

See also  Football. Cristiano Ronaldo cherche désespérément une sortie