Strohmax affine les épis de maïs – FARM Connexion

By | September 22, 2022

Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme ! La célèbre citation d’Antoine Laurent de Lavoisier est aussi attachée à la digestion anaérobie que Strohmax l’est au sol.

De nombreuses centrales de méthanisation se demandent où et comment trouver des produits et sous-produits pour alimenter leurs fermes bactériennes ! Beaucoup recherchent également des solutions pour récupérer les épis et les pailles de maïs après la récolte des céréales car ils sont très méthanogènes et parfois même les tiges non récoltées sont ensilées au fond lorsqu’elles sont trop sèches pour nourrir le bétail. Remorques de récupération fixées derrière les ensileuses, râteaux-râteaux avec récupération via une ensileuse avec pick-up ou autochargeuse, cueilleurs à maïs sur ensileuses avec fonction ratissage… Les idées sont nombreuses mais pas toujours pratiques, efficaces ou économiques.

C’est pourquoi Baggerhandel, spécialiste du matériel de négoce, a présenté en Allemagne un collecteur d’ensileuses, le Paille max 5000 dont l’intérêt est d’intervenir sur les grains après la récolte du maïs ou, s’ils sont destinés à l’élevage, sur l’ensilage. L’accessoire de 4,6 mètres (soit 6 rangs) est un broyeur de 3,3 tonnes équipé d’un rotor à axe horizontal équipé de larges fléaux qui non seulement ramassent les rafles et aspirent le plus près possible en bas, mais aussi coupent la partie supérieure et écrasent les la plaque racinaire. Le défi est de ne pas ramasser trop de terre ou de cailloux. La matière à cet effet peut être tamisée à travers des mailles de 3 à 5 mm et est acheminée vers le rotor de l’ensileuse par l’effet soufflerie du rotor, accompagné d’une vis sans fin. L’ensileuse peut alors calibrer la matière organique en fonction des objectifs du méthaniseur.

See also  Manger dans des assiettes rouges, prendre une douche froide… 6 techniques insolites pour perdre les kilos de l'été

Plusieurs études sont menées avec l’aide de spécialistes du biogaz, notamment l’Institut Supérieur d’Agriculture Unimi en Italie, qui a permis de récolter plus de 20 tonnes de matière par hectare à une vitesse de 3 à 6 km/h. selon la hauteur de coupe précédente.

L’enjeu est important car il permet de récolter plus de matière organique en un seul passage, ce qui est généralement peu intéressant pour les cultures qui suivent, tout en luttant contre la pyrale du maïs qui peut se loger durablement dans les cannes de maïs restantes. Mais le Strohmax n’est pas seulement intéressant en maïs grain ou en ensilage. Il permet également de récolter d’autres résidus de culture et d’autres cultures, en particulier l’herbe et la paille de céréales. Il s’adresse non seulement aux méthaniseurs, mais également aux fabricants de granulés et d’aliments pour animaux.

2022/09/37,38,39,40 – COURONNE