Un guide pratique de la mode circulaire

By | November 24, 2022

La marque italienne Zegna vient de s'engager à

La marque italienne Zegna vient de s’engager à “100% cachemire traçable d’ici 2024”. Zegna

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. » Toujours détournée, cette citation du chimiste français Antoine Lavoisier s’applique parfaitement à la mode circulaire. A contre-courant de la mode ultra-rapide, cette dernière s’impose aujourd’hui comme un début de réponse à ceux qui se demandent comment mieux consommer.

Ils sont de plus en plus nombreux. Selon la dernière étude du Boston Consulting Group (BCG) et le site internet de Vestiaire Collective d’occasion, la valeur estimée du marché de l’occasion en 2022 est de près de 120 milliards d’euros, ce qui représente près de 3 à 5 % du secteur total de l’habillement, des chaussures et des accessoires. En 2028, ce marché pourrait même dépasser celui de la fast fashion. Cependant, la mode circulaire est encore un terme flou, même si de plus en plus d’acteurs de l’industrie textile s’emparent du sujet. Explications.

En 2028, le marché de la mode dite « circulaire » pourrait dépasser celui de la fast fashion.

Trois piliers principaux pour la mode circulaire

Comme tout ce qui touche à l’économie circulaire, la mode circulaire se construit dessus trois piliers principaux : réutiliser, réutiliser et recycler. Plus simplement, elle repose sur l’idée que rien ne doit être jeté, mais alimenté dans un nouveau cycle avant d’être transformé pour être réutilisé, créant un cercle vertueux. La mode circulaire est un modele contrairement au mode lineaire (j’achje consomme, je jette). Sa vocation est de préserver les ressources et de prolonger au maximum la durée de vie du produit.explique Camille Mera et Sonia Tarkhani, respectivement Responsable des Achats EvénementielsÉvénements, projets spéciaux et mode circulaire et acheteurs de mode circulaire pour Galeries Lafayette.

Chez Nona Source, les matières premières sont recyclées pour les jeunes créateurs.

Chez Nona Source, les matières premières sont recyclées pour les jeunes créateurs. Non une source

Bref, une mode zéro déchet qui implique tous les acteurs de la filière, à commencer par les fournisseurs de matières premières. Alors Non une sourceune plateforme créée en 2017 dans le cadre du LVMH Entrepreneurship Program qui vise à : “un tremplin pour les jeunes créateurs et les marques émergentes, les connectant aux ressources dormant dans les entrepôts des maisons de luxe”, explique Romain Brabo, son co-fondateur. En fournissant à la génération mode de demain des tissus denim, popeline de coton ou laine à des prix imbattables, Nona Source permet “Promotion de la circularité intra-sectorielle”.

« Le principal enjeu pour réussir à rester en boucle fermée, cc’est l’éco-conception : il faut pouvoir fabriquer des produits préliminaires dont on ne perd pas la composition, qui soient traçables, facilement recyclables, etc. », précise Romain Brabo. Puiser dans les innombrables stocks dormants de l’industrie de la mode ou recycler les restes de matériaux qui ne sont plus nécessaires est le mantra de nombreuses nouvelles marques aujourd’hui, comme par exemple Bonjour beauté et Maison Cléodeux marques françaises de prêt-à-porter féminin qui ont – avec succès – opté pour la responsabilité écologique.

La marque Salut Beauté mise également sur la responsabilité écologique.

La marque Salut Beauté mise également sur la responsabilité écologique. Bonjour beauté

Afin de représenter tout ce beau monde il fallait avoir une organisation dédiée à la mode circulaire comme il existe une Fédération de la Haute Couture et de la Mode. Fondée en avril 2022 et présidée par Maxime Delavallée, également fondateur de la plateforme de revente d’occasion CrushON, la Fédération de la mode circulaire (FMC) rassemble déjà près de 200 acteurs de l’industrie de la mode de tous secteurs (production, consommation, distribution, etc.). circularitéé fait partie de la mode du futur »déclare Camille Greco, secrétaire général de la FMC et co-fondateur de CrushON. Il faitn’existe pas aujourd’huiaujourd’hui une industrie avec des chiffres ou une vraie définition de ceest la mode circulaire, mais vous devez créer les leaders de cette industrie.Elle continue.

Avec la définition de 15 mesures présentée en septembre 2022 comme point de départ Programme commun pour la mode circulaire. Soutenir les filières du tri, de la réparation et du recyclage, lancer un grand programme gouvernemental de sensibilisation à la mode circulaire… Des gestes simples que la FMC pousse désormais auprès des autorités.

transparence, pisteAptitudee et initiatives

Aujourd’hui, il ne reste plus qu’à informer et accompagner le consommateur, qui navigue parfois à vue dans les profondeurs de la mode circulaire. « Il y a encore des problèmesema compréhension”confirme Camille Greco. “Tous les consommateurs ne sont pas encore conscients de la seconde main, il y a encore des préJugeé quand on parle de matériaux recyclésc’est que lenous npas forcément associé au luxe…”

Fondée à Londres en 2015, la marque Raey n'a pas attendu le boom soutenu de la mode pour faire connaître son engagement.

Fondée à Londres en 2015, la marque Raey n’a pas attendu le boom soutenu de la mode pour faire connaître son engagement. Rayon

Pourtant, une étude de la plateforme Invibes sur le rapport des Français à l’économie circulaire montre que 78% d’entre eux « croient que les marques devraient encourager les consommateurs à devenir des consommateurs plus durables. » 69% des consommateurs attendent également des marques lails communiquent davantage sur leurs engagements. »

La marque de prêt-à-porter lancée à Londres en 2015 Rayon n’a pas attendu le boom de la mode durable pour annoncer son engagement à réduire son impact environnemental et social. Utilisation de fibres recyclées, recours à des fabricants en boucle fermée, choix de matières éco-responsables… Le label britannique répond à tous les critères de la mode circulaire, qui fait aujourd’hui de la traçabilité l’un des nombreux fondamentaux de son système.

Vers une marque nationale de mode circulaire ?

« Pouvoir retracer l’origineun vêtement, qui saitcousu quia créé est clairement un argument marketing important, permettant enfin de donner aux consommateurs une information claire sur ce queelle aheTenter “, confirme Camille Greco. Dede l’autre côté des Alpes, le Maison italienne Zegna (photographie en vedette, Indiqué. Rouge.) vient de slouer pour tout un cachemireà peine compréhensibleici 2024 ». « Nous continuons à accroître notre engagementapprovisionnement responsable »La marque l’explique dans son communiquéun code QR a été inclus dans leensemble de ses vêtements « Décrivez tout le parcours de la collection cachemire. »

Porter du cachemire entièrement traçable, bientôt ?

Porter du cachemire entièrement traçable, bientôt ? Zegna

Y en aura-t-il un bientôt ? Label commun à toutes ces initiatives ? C’est ce que souhaite la Fédération de la Mode Circulaire, qui espère que l’Etat français décidera un jour de mettre en place un label national de la mode circulaire.

En attendant, il faut contacter les marchands pour trouver la perle rare. Comme les Galeries Lafayette, qui depuis 2018 et sous le nom ” ALLEZ POUR LE BIEN », promeut un choix de produits plus responsables dans ses magasins. Depuis, le groupe a ouvert un espace de seconde main à son adresse du boulevard Haussmann à Paris, un espace de réparation aux Galeries Lafayette à Annecy, ainsi qu’un service de revente en cours de pilotage dans cinq magasins de son réseau. De quoi ouvrir les portes de la mode circulaire au plus grand nombre.

MK


See also  La mode de Diane von Fürstenberg s'expose à Bruxelles