Un SUV qui correspond au mode aventure

By | September 22, 2022

Ford Expedition Timberline 2022, profil

Mises à jour Auto123Faites l’essai routier du Ford Expedition Timberline 2022.

Ces derniers mois, il ne se passe pas un mois sans qu’un constructeur ne présente un nouveau modèle à l’allure aventureuse. L’engouement pour l’utilitaire est bien réel et c’est même une bonne nouvelle pour ceux qui trouvent parfois la catégorie crossover trop maligne en termes de design.

Les Ford Bronco Sport Badlands, Jeep Cherokee Trailhawk et Subaru Forester Wilderness de ce monde ne sont que quelques exemples parmi la horde de nouveaux modèles abordables, mais il existe aussi de gros véhicules qui peuvent jouer la carte du “plus dur que la moyenne” comme le nouveau Toyota Sequoia TRD Pro, le Chevrolet Tahoe Z71 ou encore le nouveau Ford Expedition Timberline, qui met la main sur le Ford Explorer tatoué du même écusson.

Tremor pour les camionnettes, Timberline pour les camionnettes
Je dois rendre hommage aux stratèges de Ford pour avoir trouvé un autre nom original pour “réutiliser” sa gamme de SUV dans des véhicules plus robustes. Bien que la Ford Expedition Timberline n’ait pas ce qu’il faut pour rivaliser avec le Raptor, c’est toujours la livrée la mieux équipée pour les conditions hors route. Sa garde au sol de 10,6 pouces est toujours supérieure de 0,8 pouce aux versions régulières du Juggernaut. L’ajout de pneus tout-terrain gracieuseté de Goodyear, montés sur des jantes noires brillantes exclusives, est un clin d’œil aux capacités accrues du SUV. Sous le capot, la livrée Timberline reçoit la version la plus puissante du V6 EcoBoost de 3,5 litres, le meunier délivrant 440 ch et 510 lb-pi de couple.

Découvrez les véhicules à vendre près de chez vous

Ford Expedition Timberline 2022, calandre

Enfin, la présence de badges Timberline sur les montants C, sans oublier ces bandes oranges à l’avant du camion qui confirment le caractère particulier de cette version légèrement revue. A noter que sous le véhicule, des plaques de protection empruntées au F-150 Raptor complètent l’ensemble.

See also  les modèles stars de la rentrée, dans lesquels vous pourrez bientôt investir !

Visuellement, la Timberline Expedition ne cherche pas à en faire trop, tout comme la finition Tremor des micros de la marque. Bref, il ne serait pas surprenant de voir le nom Timberline sur les flancs du Ford Escape dans un avenir rapproché, par exemple.

Ford Expedition Timberline 2022, volant, tableau de bord Ford Expedition Timberline 2022, deuxième rangée

espace libre
Il est difficile de reprocher au plus grand fournisseur de Dearborn. Le Ford Expedition est en effet assez spacieux, même si le coffre n’est pas très grand avec la troisième banquette repliée. Par contre, si l’on abaisse les deux rangées de sièges arrière, l’Expedition se transforme presque en camionnette pour le transport d’objets encombrants. Les rangements sont nombreux, ainsi que ceux pour la tête ou les jambes des occupants. L’espace ne manque absolument pas pour les deux passagers à l’avant.

Le tableau de bord est également contemporain, avec un grand écran tactile central emprunté à la Mustang Mach-E. Notez que ce dernier fait partie du package 501A en option, ce qui ajoute 7 570 $ supplémentaires à l’équation. Sans cette option coûteuse, le SUV sortirait de l’usine avec un écran et un ensemble de cadrans de climatisation plus conventionnels. Derrière le volant, l’écran de 12,4 pouces (diagonale) complète l’univers numérique du véhicule.

L’imposante surface tactile au centre du tableau de bord est certes impressionnante, mais je préfère tout de même les bonnes vieilles molettes pour certaines commandes du quotidien comme la climatisation. Néanmoins, on s’habitue à cet univers tactile. Heureusement qu’il y a encore une ambiance van à bord, les stratèges ont laissé quelques boutons ici et là pour ne pas trop dérouter les habitués.

Ford Expedition Timberline 2022, moteur

Le “gros” moteur
Sous le capot, la Timberline Expedition profite de la version la plus puissante du V6 EcoBoost de 3,5 litres, le moulin qui délivre tout de même 440 ch et 510 lb-pi de couple. En d’autres termes, l’Expedition Timberline n’a aucun mal à se précipiter à l’arrêt ou même sur l’autoroute lorsqu’il s’agit de dépasser un véhicule ou simplement d’accélérer. Et la transmission automatique à 10 rapports fonctionne assez bien avec le 6 cylindres, même si j’ai remarqué un “saccade” occasionnel sur les micros légèrement plus costauds.

See also  Netflix : Abonnement avec pubs supprimées en mode hors ligne !

Il sera intéressant de garder un œil sur les prochains grands succès de Ford, car l’Expedition est un candidat de choix pour abriter tout le matériel électrique du F-150 Lightning. Gageons que des stratèges travaillent déjà sur un concept similaire, mais pour l’instant, cette idée ne semble pas être la priorité du géant américain.

Continuer à la page suivante

Ford Expedition Timberline 2022, trois quarts arrière

Conduire
Autrefois, les gros VUS étaient connus pour leurs camionnettes inconfortables, mais aujourd’hui, grâce aux formidables progrès de la suspension et de l’insonorisation, les ingénieurs ont permis de transformer ces gros véhicules en véritables salons sur roues. De plus, le simple fait que cette version soit équipée de jantes de 18 pouces enveloppées de pneus tout-terrain garantit une meilleure absorption des bosses de la route, contrairement aux patins de 22 pouces que l’on trouve sur les autres finitions disponibles.

De plus, l’Expedition a toujours été reconnue pour son confort général, le véhicule avec sa suspension “guimauve” n’a rien d’un véhicule sportif. Enfin, l’insonorisation du véhicule fait du grand Ford un cocon idéal pour les enfants en balade en famille, ce qui est justement la tâche principale du gros utilitaire.

See also  Bonus Écologique 2022 Voiture Électrique

Mis à part l’accélération impressionnante pour un véhicule aussi lourd, le Ford Expedition n’est pas en tête de liste des véhicules les plus excitants de la marque. Comme déjà mentionné, le gros véhicule utilitaire mise avant tout sur le confort de ses occupants et, dans ce cas très particulier, sur des capacités tout-terrain accrues. Mais pour le plaisir de conduire, la Timberline Expedition n’augmente pas vraiment le niveau d’adrénaline ressenti au volant.

Ford Expedition Timberline 2022, roues

Sans surprise, le Ford utilitaire le plus lourd a une soif considérable, avec une consommation moyenne de carburant estimée par ÉnerGuide du Canada à 13,5 L/100 km, contre 13,9 L/100 km si le véhicule n’est pas équipé d’un système d’arrêt-démarrage. Pour ma part, j’obtiens une consommation moyenne de 14,9 L/100 km, un résultat que j’attribue plus à un usage urbain qu’à l’habitude. Il faut être très doux avec la bonne pédale pour que le V6 EcoBoost ne consomme pas trop.

Le dernier mot
Les coûts de l’essence ont nui à l’attrait de ces gros véhicules utilitaires ces derniers mois, mais sinon, l’Expedition Timberline 2022 ne fait que suivre la tendance actuelle avec cette livrée d’aventure. D’un autre côté, l’Expedition n’est clairement pas le meilleur véhicule Ford pour s’aventurer hors du tarmac – le constructeur automobile opte maintenant pour le Bronco – mais pour ceux qui recherchent beaucoup d’espace et une capacité de remorquage de camionnette, cette livrée Expedition pourrait cocher toutes les boîtes Solution.

Ford Expedition Timberline 2022 à hayon

Nous aimons

Confort général
qualité d’assemblage
Compétences tout-terrain intéressantes

On aime moins

Consommation de carburant importante
Un véhicule plus difficile à garer
Pas la meilleure maniabilité

La compétition principale

Chevrolet Tahoe / Banlieue
GMC Yukon/Yukon XL
Jeep Wagoneer / Grand Wagoneer
Armada Nissan
Toyota Sequoia

Ford Expedition Timberline 2022, arrière