VIDÉO. Un coffret surprise pour les fans de foot, la success story du maillot mystère

By | November 23, 2022

Recevez un coffret surprise contenant un maillot de foot : un concept inspiré du prêt-à-porter créé il y a deux ans par deux jeunes vosgiens d’Epinal. Sa start-up “Le Bon Maillot” rencontre un succès sur les réseaux sociaux et notamment sur TikTok, boostée par le lancement de la Coupe du monde.




Durée de la vidéo : 01min 35

Deux entrepreneurs ont lancé avec succès leur start-up “Le Bon Maillot” en 2021.



©Sophie Valsecchi

Alors que la Coupe du monde de football vient de débuter au Qatar, une jeune entreprise vosgienne est submergée de commandes. « Nous avons créé une boîte spéciale Coupe du monde avec au moins un maillot d’une équipe participant à la compétition. Ils se sont vendus en quelques heures. Cet entrepreneur à succès est Louis le Nevé, un Vosgien de 28 ans qui vit à Epinal. En 2021, il fonde sa start-up baptisée “Le Bon Maillot” avec son ami Timothé Odin (30 ans).

Un pari entre amis‘ qui est devenue une success story. En quelques mois, ils ont vendu plus de 30 000 maillots de football dans 20 pays et sur quatre continents. « Nous n’étions pas vraiment préparés à ça, c’était un projet entre amis sur le terrain qui s’est transformé en un vrai business. Cela a été déclenché par les réseaux sociaux et l’explosion de TikTok, qui change la dimension. il explique.

See also  891 000 € financeront le nouveau terrain de football synthétique Racinay à Rambouillet

Les réseaux sociaux, un poids sans égal qui ne leur a pas coûté un centime. L’algorithme a transformé de simples vidéos de leurs clients ouvrant leurs boîtes en contenu viral : plus de 15 vidéos ont atteint le million de vues, parfois même 4 millions pour certaines sur TikTok.

Découvrir un maillot de foot choisi au hasard ou presque : c’est justement ce concept qui a fait le succès de la start-up. “Nous nous sommes inspirés d’un concept similaire qui existe dans le monde de la mode en prêt-à-porter.” Les clientes se rendent sur le site et commandent un coffret qui coûte entre 40 et 160 euros, saisissent leur taille et attendent que le coffret soit ouvert pour découvrir les maillots de bain sélectionnés. “Ce qui nous différencie, c’est la découverte, le mystère. C’est tout le concept. On peut être agréablement surpris ou déçu, ça fait partie du jeu. Et la déception n’est pas réelle car finalement on apprend à découvrir l’équipe, dans laquelle on tomber, qui sont les joueurs etc”.

Que les supporters se rassurent : Impossible de tomber sur le maillot de son principal adversaire. Les clients peuvent toujours signaler des équipes qu’ils n’aiment pas ou des équipes qu’ils possèdent déjà.

See also  Comment les étoiles sont-elles pillées par ceux qui les entourent ?

Un concept qui séduit les amateurs mais aussi les collectionneurs : des équipes nationales africaines à la Ligue 2 espagnole en passant par le PSG, Le Bon Maillot propose entre 150 et 200 maillots de football différents, qu’ils soient classiques, floqués et parfois même signés ou déjà portés par un joueur. Une large gamme s’est développée à travers le réseau des deux managers.

« Aujourd’hui, nous avons deux bureaux d’expédition avec deux employés à temps plein qui expédient uniquement les commandes. Et notre défi est d’essayer chaque jour de maintenir notre inventaire à flot. On décroche notre téléphone, on appelle les clubs, on appelle les marques, les grossistes, les vendeurs, et on continue à le facturer”, explique Louis Le Névé, qui a fort à faire en cette fin d’année. “ Notre priorité est Noël, c’est le premier vrai Noël que nous aurons, donc nous attendons beaucoup de visiteurs. »

En 2022, Le Bon Maillot devrait réaliser un chiffre d’affaires de 1,5 million d’euros.

See also  Ouzbek & Rica - "L'économie du football est structurellement déficitaire depuis soixante ans"