WSBK, Toprak Razgatlioglu en mode Quartararo : “Yamaha m’a assuré que nous aurons un moteur plus puissant”

By | November 20, 2022

Chez Yamaha, les exigences des meilleurs pilotes sont les mêmes, même s’ils n’évoluent pas dans la même catégorie. Une situation qui en dit long sur la crise mécanique à laquelle doit faire face une usine d’Iwata, dont les échéances sont désormais clairement fixées. Et cela doit être respecté après avoir manqué la rencontre de 2022 : Un joker qui ne peut être joué qu’une seule fois.

Depuis Île de Philippe qui a clôturé la saison WSBK 2022, tout en embrassant toute la campagne de vitesse moto de ce millésime, le pilote Yamaha Toprak Razgatlioğlu est devenu à la mode Fabio Quartararo Version MotoGP indiquant : ” Yamaha ne construira pas de nouvelle R1 l’année prochaine, mais nous travaillons dur car nous aurons de nouveaux composants. Nous ferons un premier test mi-décembre et je crois fermement en mon groupe de travail “. Puis il ajoute : j’espère qu’on va s’améliorer surtout au niveau moteurparce que Yamaha m’a assuré que nous en aurons un plus fort “.

See also  Centre commercial Paris » Région Ile-de-France Paris

La marque au diapason devra donc prouver son savoir-faire moteur aussi bien en Grand Prix qu’en Superbike. Sinon, la réputation sera inévitablement ternie. Le Turc évalue également sa saison comme ceci : Sur toutes les courses cette année, j’ai toujours essayé de me battre pour la victoire. Le plus gros problème a été le début de saison. C’est pourquoi je ne suis plus champion cette année. 2022 m’a permis d’apprendre beaucoup cette saison et j’ai compris la direction que je dois prendre “.

Toprak Razgatlioğlu

Toprak Razgatlioglu : Je ne sais pas à quoi m’attendre de Gardner chez Yamaha

Contrairement au Français avec le M1 qui a donné la réponse Ducati de Bagnaïale Turc ne s’est jamais fait d’illusions sur la Panigale V4R de la même marqueÁlvaro Bautista. Une différence que le protégé de Kenan Sofuoglu traduit à GPOne ainsi : ” Je n’ai jamais trouvé beaucoup de confiance, surtout avec le pneu dur. Mais je suis convaincu que l’année prochaine je serai prêt car nous aurons des essais et je comprendrai mieux la gestion des pneumatiques. “.

See also  FIFA 23 et d'autres titres EA seront un logiciel anti-triche "Core Mode" controversé

En parlant de 2023, Toprak accueille les deux nouveaux pilotes du clan Jamaïque dans le WSBK, ou Dominique Aggerdeux fois champion du monde d’affilée en WSS sur la R6, et Rémy Gardnertout droit sorti du MotoGP et des Grands Prix qu’il repartait avec un titre de Champion du Monde Moto2 : « Je pense que Dominique sera fort, car il n’y a pas de grand saut entre la R6 et la R1. De plus, il a un style qui va bien avec les superbikes. Preuve en est Locatelli, qui a montré après sa victoire en SSP qu’il était aussi rapide en SBK. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre de Gardner car le MotoGP est différent du SBK et nous verrons cela lors des tests. “. Des tests qui auront lieu en décembre.